Nucléaire: Donald Trump et Kim Jong One ont signé un document historique et secret

Actualités, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Nucléaire: Donald Trump et Kim Jong One ont signé un document important

Le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong One ont signé un document "global" mardi après un sommet historique à Singapour visant à la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Il n'y a pas de détails immédiats sur le contenu du document, mais Trump a dit qu'il s'attendait à ce que le processus de dénucléarisation commence "très, très rapidement".

Bien que la percée faite au sommet ne marque que le début d'un processus diplomatique, elle pourrait apporter des changements durables dans le paysage sécuritaire de l'Asie du Nord-Est, tout comme la visite de l'ancien président américain Richard Nixon à Beijing en 1972.

Avant de signer ce que Trump a décrit comme un "document global", Kim a dit que les deux dirigeants avaient eu une réunion historique et "décidé de laisser le passé derrière eux. Le monde verra un changement majeur. "

Trump a dit qu'il avait tissé un "lien très spécial" avec Kim et que la relation avec la Corée du Nord serait très différente.

"Les gens vont être très impressionnés et très heureux et nous allons prendre soin d'un problème très dangereux pour le monde", a déclaré Trump.

Interrogé pour savoir s'il inviterait Kim à la Maison Blanche, Trump a déclaré: "Absolument, je le ferai."

Il a qualifié Kim de «très intelligent» et de «négociateur très digne et très dur».

"J'ai appris qu'il était un homme très talentueux et qu'il aime beaucoup son pays."

Au cours d'une promenade après le déjeuner à travers les jardins de l'hôtel de Singapour où le sommet a eu lieu, Trump a déclaré que le sommet s'était déroulé "mieux que personne ne pouvait l'espérer".

Kim se tenait silencieusement à côté de lui, mais le leader nord-coréen avait auparavant décrit leur réunion comme «un bon prélude à la paix».

Les deux hommes se sont dirigés vers la limousine blindée de Trump, surnommée «La Bête», et ont regardé la banquette arrière, Trump montrant apparemment quelque chose à Kim à l'intérieur. Ils ont ensuite repris leur promenade.

Ils sont apparus prudents et sérieux quand ils sont arrivés au sommet qui s’est tenu à l'hôtel Capella à Sentosa, une île de villégiature avec des hôtels de luxe, un casino, des plages artificielles et un parc à thème Universal Studios.

Mais, avec des caméras de la presse mondiale braquées sur eux, ils ont montré une atmosphère de bonhomie lors de leur rencontre sur la véranda de la Capella, un réfectoire régimentaire britannique rénové du 19ème siècle.

Après une poignée de main, ils se sont vite sourit et se sont étreints l’un l’autre, avant que Trump ne conduise Kim à la bibliothèque où ils tenaient une réunion avec l’unique présence de leurs interprètes. Trump avait dit samedi qu'il serait au courant dès la première minute de la réunion si Kim était d’accord.

Les marchés montent

À l'intérieur, ils se sont assis côte à côte sous des drapeaux nord-coréens et américains, Kim rayonnant largement alors que le président américain l’encourageait du regard.

Les combattants de la guerre de Corée de 1950 à 1953 sont techniquement toujours en guerre, car le conflit, qui a coûté la vie à des millions de personnes, n'a été conclu que par une trêve.

Les dirigeants signent un document «très important»

Les dirigeants signent un document «très important»

Après des échanges initiaux d'environ 40 minutes, Trump et Kim sont sortis, marchant côte à côte à travers l'hôtel à colonnades avant d'entrer dans une salle de réunion, où ils ont été rejoints par leurs plus hauts responsables.

On a entendu Kim dire à Trump, dans les mots du traducteur: "Je pense que le monde entier regarde ce moment, beaucoup de gens dans le monde penseront à cela comme une scène d'un fantastique film de science-fiction."

Interrogé par un journaliste sur le déroulement de la réunion, Trump a déclaré: "Très bien. Très, très bien. Nous avons une bonne relation".

Kim a également semblé positif sur les perspectives de paix.

"Nous avons surmonté toutes sortes de scepticisme et de spéculations au sujet de ce sommet et je crois que c'est bon pour la paix", a-t-il déclaré. "C'est un bon prélude à la paix."

Le dollar a grimpé à un sommet qu’il n’avait plus atteint depuis trois semaines mardi et les actions asiatiques ont augmenté.

Trump a été rejoint par le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, par John Bolton, conseiller à la sécurité nationale, et John Kelly, chef d'état-major de la Maison Blanche, tandis que l'équipe de Kim comprenait l'ancien chef des renseignements militaires Kim Yong Chol, le ministre des Affaires étrangères Ri Yong Ho et Ri Su Yong, vice-président du parti des travailleurs au pouvoir.

Lorsque les deux dirigeants se rencontraient, des navires de la marine de Singapour et des hélicoptères Apache de l'armée de l'air patrouillaient, tandis que des avions de combat et un avion d'alerte avancée Gulfstream 550 survolaient les lieux.

L'expert en langage corporel a déclaré que les deux hommes ont chacun essayé d'imposer leur domination lorsqu'ils se sont rencontrés, mais ont également exprimé des signes de nervosité.

Après les réunions, les deux équipes et d'autres hauts fonctionnaires se sont rencontrés pour un déjeuner de travail, où des côtes de boeuf, du porc aigre-doux et du «Daegu Jormin», ou morue braisée coréenne, ont été servis en plat principal, selon le menu. Ces plats devaient être suivis par des tartelettes au chocolat noir, des pâtisseries et de la crème glacée à la vanille pour le dessert. Kim Yo Jong, sœur du leader nord-coréen et proche confidente, faisait partie du déjeuner.

Alors que les caméras capturaient le moment, Trump a plaisanté: «Très bien, nous allons tous avoir une bonne photo, nous avons tous l'air sympas et beaux et minces ... c’est parfait. »

Dans les heures qui ont précédé le sommet, Trump a exprimé son optimisme quant aux perspectives de la toute première réunion des dirigeants américains et nord-coréens, tandis que Pompeo a mis en garde contre la volonté de Kim de vouloir dénucléariser.

Pompeo a déclaré que le sommet devrait définir le cadre du "dur labeur qui va suivre", insistant sur le fait que la Corée du Nord devait aller vers une dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible.

La Corée du Nord, cependant, a montré peu d'appétit pour la remise des armes nucléaires qu'elle considère essentielles à la survie de la domination dynastique de Kim.

Les sanctions contre la Corée du Nord resteraient en vigueur jusqu'à ce que cela se produise, a déclaré Pompeo lundi. "Si la diplomatie n'évolue pas dans la bonne direction ... ces mesures vont augmenter".

La Maison Blanche a déclaré plus tard que les discussions avec la Corée du Nord avaient progressé "plus rapidement que prévu" et que Trump quitterait Singapour mardi soir après le sommet, plutôt que mercredi, comme prévu précédemment.

Kim doit partir mardi après-midi, a indiqué une source impliquée dans la planification de sa visite.

Trump a parlé à Moon et au Premier ministre japonais Shinzo Abe, deux alliés clés de Washington dans la région, pour discuter des développements avant le sommet.

"Moi aussi, j'ai peu dormi la nuit dernière", a déclaré Moon de son cabinet à Séoul alors que le sommet commençait à Singapour.

"J'espère sincèrement que ce sommet sera couronné de succès et qu'il ouvrira une nouvelle ère pour les deux Corées et les Etats-Unis et nous apportera une dénucléarisation complète et la paix."

Source : Ynet

Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi