Tout ce que vous devriez savoir sur Romain Gary

Actualités, Coup de coeur, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Tout ce que vous devez savoir sur Romain Gary

Tout ce que vous devriez savoir sur Romain Gary
Romain Gary reste, à mon humble avis, l'un des grands écrivains du siècle dernier; j'ai lu presque tous ses livres  et au cours d'une relecture récente, j'ai trouvé quelques perles et remarques que je vous livre ici.

Saviez-vous que Les couleurs du jour (1952)  et Les clowns lyriques (1979) sont en fait le même livre?  Les éditions Gallimard ont même accepté la supercherie;
Que Gary a traduit du russe en polonais  La branche de Palestine, c'est sa première oeuvre;
Il a affirmé, plusieurs fois, que La promesse de l'aube est sa première autobiographie, écrite à l'âge de 45 ans;

L'éducation européenne est son premier roman,  il se passe au sein des partisans en Pologne; ce roman a paru en traduction anglaise, un best seller dans les pays anglo saxons, avant la France;

Il écrira: "Le Général de Gaulle est le seul homme, au sein de l'humanité - avec ma mère - pour lequel jusqu'à ce jour j'ai gardé un attachement total et profond dans le respect qu'il m'est très difficile d'exprimer par écrit"; ou encore "J'ai écrit Tulipe en 1946, il n'a été vendu qu'à 500 exemplaires alors qu'il est reconnu comme un de mes meilleurs livres";  et "j'ai eu le prix Goncourt avec Les Racines du ciel.

Ce fut 17 ans durant  sa carrière de diplomate,  quelquefois facétieux, comme ce télégramme envoyé à son ministre Bidault:  " La météo signale aujourd'hui qu'il va neiger dans 3 jours à Berne  et je laisse à Votre Excellence le soin de tirer de cette information toutes les implications qu'elle comporte"

Sous le pseudonyme de Fosco Sinibaldi, il a publié la plus belle satire des Nations Unies   L'homme à la colombe

L'homme qu'il a admiré le plus et pendant très longtemps , c'était Groucho Marx; "L'humour est l'arme blanche des hommes désarmés", voilà sa définition de l'humour.

Les Cerfs volants  est pour moi un roman important car c'est un roman sur la mémoire historique des Français, c'est aussi le roman de la fidélité;

J'espère, je souhaite, que ces clins d'oeil vous donneront envie de lire ou de relire ce grand écrivain

Claude Sitbon

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi