Trois terroristes recrutés par le Hamas par le biais de Facebook

Actualités, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Trois terroristes recrutés par le Hamas par le biais de Facebook

Trois terroristes palestiniens âgés d’une vingtaine d’année, dont deux étudiants, ont été recrutés pour des activités terroristes par des éléments de la branche militaire du Hamas dans la bande de Gaza. Ce sont les informations qui émanent des actes d'accusation retenus contre eux, qui les rattachent à des membres d'une organisation terroriste.

Selon les soupçons, Issa Shalaldeh, 21 ans, et 'Omar Mas'ud, 20 ans, étaient actifs dans la cellule étudiante du Hamas à l'université de Birzeit, dans la région de Ramallah. L'enquête a révélé qu'ils avaient été recrutés via Facebook pour mener des attaques terroristes et participer au transfert de fonds terroristes. Tous deux sont également soupçonnés d'avoir suivi diverses formations militaires pour le compte du Hamas.

Un troisième acte d'accusation a été déposé contre Hazam Hamil, 24 ans, de Samarie, dans lequel il a été révélé qu'il avait maintenu des contacts avec un élément iranien via Facebook. L'interrogatoire de Hamil par des agents du GSS a révélé qu'il avait été chargé de commettre un attentat terroriste au nom du Hamas et qu'il recevrait de l'argent et des armes.

Violations de la barrière frontalière de la bande de Gaza

Violations de la barrière frontalière de la bande de Gaza

Au cours de l’année 2015, de hauts responsables de l'aile militaire du Hamas ont mis en place une infrastructure secrète et institutionnelle dans la bande de Gaza. L'infrastructure comprend des membres de l'aile militaire du Hamas dans la bande de Gaza et des membres du Hamas de Judée-Samarie. L’infrastructure a pour but de recruter des terroristes en Judée-Samarie et en Israël pour mener des attaques terroristes contre des cibles israéliennes. Selon l'ISA, un effort particulier a été déployé pour recruter des étudiants palestiniens en génie et en technologie, qui ont servi d'ingénieurs pour la fabrication d'explosifs.

Depuis la mise en place de l'infrastructure, l'ISA et les Forces de défense israéliennes ont arrêté des dizaines de membres du Hamas en Judée-Samarie via les réseaux sociaux soupçonnés de préparer des activités terroristes contre des cibles israéliennes. Les dernières détentions ont eu lieu après qu'une nouvelle tentative de l'infrastructure de la bande de Gaza pour accélérer les activités terroristes en Judée-Samarie ait été contrecarrée.

Le chef d'état-major, le général Gadi Eizenkot, a récemment mis en garde les ministres du cabinet chargé de la sécurité politique contre une flambée de violence en Judée-Samarie, en raison des mesures prises par les États-Unis contre les Palestiniens et des pourparlers de réconciliation infructueux.

Il a également été récemment rapporté que l'infrastructure de financement du terrorisme du Hamas avait été exposée - sous le couvert de marchands de tissus. Le réseau a été mis au jour par une activité conjointe des FDI, du Centre national pour le diagnostic national des accusations, des autorités fiscales israéliennes et de l'ISA, alors que le Hamas aurait utilisé des marchands de textiles pour importer de grands conteneurs dans la bande de Gaza.

Source : Ynet

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi