Bennett: il faut empêcher les terroristes de franchir la barrière à tout prix

Actualités, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Bennett: si nous ne tirons pas sur les terroristes, ils se multiplieront

Après avoir rendu visite à la famille de la victime de l'attentat terroriste Kim Yehezkel, assassinée dimanche à Barkan en Judée-Samarie, le ministre de l'Education, Naftali Bennett, s’est exprimé lundi soir des conditions de sécurité en Judée-Samarie et à la frontière de Gaza.

Bennett, qui est également membre du cabinet de sécurité, a déclaré que la politique d'Israël devrait être plus résolue.

"C'est mon rôle en tant que membre du cabinet de me battre pour défendre mes positions. Je ne laisserai pas un terroriste franchir la barrière de sécurité quotidiennement", a déclaré Bennett. "Je dis sans équivoque que, comme au Liban et en Syrie, ceux qui franchissent la barrière sont abattus. Ce ne sont pas des enfants de 12 ans - ce sont des terroristes. Ceux qui lancent des ballons à partir de Gaza doivent être abattus. Si nous ne leur tirons pas dessus, ils vont se multiplier. Nous devons y mettre fin. "

Kim Yehezkel, assassinée dimanche à Barkan en Judée-Samarie

Kim Yehezkel, assassinée dimanche à Barkan en Judée-Samarie

Bennett a ajouté que "d'un point de vue tactique, nous devons tirer sur ceux qui jettent des cocktails Molotov sur nous. Nous devons juste tirer sur des terroristes, chaque combattant au Liban savait que les terroristes allaient être tués et soudainement une politique les en empêche".

En ce qui concerne l'attaque de lundi et la situation sécuritaire en Judée-Samarie, Bennett a noté qu'Israël hésitait à traiter avec les terroristes.

"Aujourd'hui, 102 maisons terroristes ont été cartographiées et n'ont pas été détruites", a-t-il ajouté. "Les maisons des terroristes qui ont tué Adiel Coleman, Ronen Lubarsky et Ari Fuld sont toujours debout. Nous cartographions seulement les maisons et disons: "Wow, nous l'avons fait". Même lorsque nous attraperons le terroriste de l'attaque de Barkan, il touchera 15 000 shekels à partir du 1er novembre. Comment un pays qui extrait des documents dans des entrepôts en Iran ne peut-il pas empêcher cela?

Evoquant la confrontation en cours avec le ministre de la Défense, Avigdor Liberman, il a déclaré: "Je ne donnerai pas un pouce de terrain supplémentaire aux Arabes. Nous devons abandonner l’idée que si nous cédons davantage de territoire, le monde nous appréciera. Le ministre de la Défense est prêt à renoncer à Nokdim [une colonie israélienne où habite Liberman], sa propre maison, pour un État palestinien. Je ne suis pas prêt à le faire. "

Source : Jpost

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi