Israël: Tel Aviv innove dans l'autopartage avec Auto Tel

Actualités, Alyah Story, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: Tel Aviv innove dans l'autopartage avec Auto Tel

Auto Tel, un nouveau service d'autopartage exploité par la société israélienne Car2Go, a mis en place son initiative de 26 millions de dollars à l'échelle de la ville en juillet, en distribuant 170 véhicules dans toute la ville de Tel Aviv. Tel Aviv est la première ville d'Israël à lancer un programme de véhicules partagés, destiné à réduire le trafic et la pollution atmosphérique dans la métropole bondée.

La ville de Tel-Aviv a déjà alloué au moins 340 places de stationnement pour les conducteurs utilisant ce service. Beaucoup se situent dans certains des lieux de stationnement les plus prisés de la ville, à proximité des centres commerciaux populaires, des épiceries et des restaurants branchés.

Auto Tel donne aux abonnés enregistrés la possibilité de réserver une voiture 15 minutes à l'avance, grâce à une application pour smartphone. Les conducteurs paient 0,42 $ pour chaque minute d'utilisation. Ils sont invités à s'inscrire et à fournir des informations générales pour réserver un véhicule. Les frais d'abonnement entreront en vigueur en octobre, mais ne dépasseront pas les 14 $ par mois.

Les abonnés enregistrés reçoivent une carte à puce qui peut être utilisée pour débloquer un véhicule en glissant la carte à travers une fente située au niveau du pare-brise de la voiture.

Le maire d'El Aviv, Ron Huldai, appuie l'initiative, mais s'attend à des manifestations de la part des résidents de la ville qui perdront des places de parking dans les rues.

"L'âge des voitures privées prend fin", a-t-il déclaré. "Il n'y a pas assez de place sur la route pour tous ces véhicules égoïstes. La solution réside dans les transports publics et partagés. "

La popularité des voitures partagées

En janvier, lors de la conférence de presse pour le lancement d'AutoTel, le PDG de Car2Go, Gil Laser, a qualifié l'autopartage de  « révolution du transport».

"Avec 5 millions de personnes dans le monde utilisant déjà des systèmes de partage de voiture, nous savons que les taux de possession de voitures pourraient baisser de 20 à 30%", a-t-il ajouté.

Considérant ce système comme «une nouvelle valeur dans l'espace de mobilité», les innovateurs en matière de voitures partagées disent que ce service donne à certains ménages la possibilité de ne posséder qu'une seule voiture au lieu de deux ou trois et à d'autres de résister complètement à la propriété automobile.

En réalité, des statistiques aux États-Unis prouvent que ce phénomène est déjà efficace. En 2009, le New York Times a rapporté que les enquêtes sur les campus faisaient apparaître que 20% des conducteurs utilisant des services d'autopartage avaient renoncé à leur premier véhicule ou à leur véhicule et que 40% avaient été dissuadés d'acheter une voiture.

Zipcar affirme que le partage de voiture réduit le nombre de voitures sur les campus de 30%

Zipcar affirme que le partage de voiture réduit le nombre de voitures sur les campus de 30%

L'autopartage aux États-Unis

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles le partage de voiture a du succès aux États-Unis, y compris les avantages environnementaux et une diminution du trafic. Mais le plus grand attrait du partage de voiture peut être celui mentionné ci-dessus - la réduction des coûts de possession de voiture.

Le succès est prouvé par l'augmentation de ce concept sur les campus universitaires. En 2016, le service américain de partage de voiture Zipcar a mené une enquête nationale sur l'impact du partage de voiture sur le campus, qui a révélé que le partage de voiture réduisait 30% le nombre d'étudiants en voitures.

Selon Lisa Jerram, l'un des auteurs d'un rapport  Navigant Research 2014, «Aux États-Unis, par rapport à l’Europe, un nombre moins important de villes comptent des services complets de transport en commun, ce qui est généralement - mais pas toujours - une condition pour le succès de l'autopartage».

L'autopartage à travers le monde

En 2014, il y avait plus de 40 entreprises de voitures partagées à travers le monde, avec plus de 2,4 millions de membres. Navigant Research indique que cela augmentera à plus de 12 millions d'ici 2020.

En juillet 2017, le service Car2Go fondé en Israël est devenu la plus grande entreprise d'autopartage au monde, avec plus de 2,5 millions de membres inscrits. Ils possèdent plus de 14 000 véhicules dans 26 sites en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. La société américaine de covoiturage Zipcar compte 767 000 membres et une flotte de 11 000 véhicules.

Les revenus des programmes mondiaux de voitures partagées devraient passer de 1,1 milliard de dollars en 2015 à 6,5 milliards de dollars en 2024. Alors que l'autopartage est populaire en Europe et en Amérique du Nord, la région Asie-Pacifique possède le plus grand pourcentage, 34%, en raison de son potentiel de croissance, selon Navigant. Le Moyen-Orient, par contre, est «à la traîne» dans cette industrie.

Source : nocamels.org

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi