La technologie israélienne illumine Las Vegas

Actualités, Alyah Story, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
La technologie israélienne illumine Las Vegas

L'acquisition de l’israélien Mobileye par Intel l'année dernière porte enfin ses fruits: les deux sociétés ont dévoilé leur premier véhicule autonome lors de l'événement phare de la Consumer Technology Association, CES, à Las Vegas, du 9 au 12 janvier.

Mobileye développe les capteurs et les logiciels permettant à une voiture de savoir où elle se trouve par rapport à son environnement. Cet élément clé pour l'arrivée prochaine de la voiture auto-conduite a été la principale raison pour laquelle Intel a acheté la société en mars 2017 pour plus de 15 milliards de dollars.

Le professeur Amnon Shashua, PDG de Mobileye et maintenant vice-président senior chez Intel, a partagé la scène CES avec Brian Krzanich, PDG d'Intel, avec une Ford Fusion autonome alimentée par Mobileye. La voiture est équipée de 12 caméras, de radars et de scanners qui lui donnent une vue à 180 degrés à une distance de 300 mètres.

La Ford Fusion était juste un prototype, mais un autre produit Mobileye est déjà installé dans 2 millions de voitures commercialisées par les marques BMW, VW, Nissan et huit autres constructeurs automobiles, a annoncé Krzanich au CES.

La technologie baptisée REM (pour «road experience management») utilise des capteurs Mobileye pour dessiner en temps quasi réel des cartes haute définition des conditions routières, cruciales pour la conduite entièrement autonome et les systèmes de sécurité avancés des voitures d'aujourd'hui.

REM se dirigera également vers l'Extrême-Orient grâce à une collaboration qu'Intel a annoncé avec le constructeur automobile SAIC pour développer des véhicules autonomes en Chine en utilisant la technologie Mobileye.

Mobileye a peut-être été la technologie israélienne la plus en vue dans le Las Vegas Strip, mais ce n'était pas la seule startup d'Israël sur les feux de la rampe cette année.

Argus Cyber Security protège les voitures contre le piratage.

Argus Cyber Security protège les voitures contre le piratage.

Foresight, basé à Ness Ziona, a présenté son produit QuadSight Vision. En concurrence avec Mobileye, QuadSight utilise quatre caméras avec deux paires de caméras stéréoscopiques (infrarouges et lumière du jour) qui selon Foresight dépassent la capacité d'un conducteur humain à voir des objets 3D en temps réel,  pour aider les voitures autonomes à éviter les obstacles. QuadSight fonctionne indépendamment des conditions météorologiques défavorables ou des mauvaises conditions d'éclairage.

Le constructeur israélien de puces automobiles Autotalks a présenté sa technologie de communication “vehicle to everything”, qui peut aider les automobilistes et les voitures conventionnelles à éviter les collisions et à traverser des routes dangereuses. Le stand d'Autotalks au CES a été réalisé en collaboration avec le fabricant mondial STMicroelectronics.

Éviter les accidents peut être ce à quoi la plupart des gens pensent quand ils expriment leurs craintes au sujet des voitures autonomes, mais réduire les coûts - et le poids - est tout aussi important pour rendre l'industrie naissante viable. Cette semaine au CES, Valens, basé à Hod Hasharon, a présenté un nouveau chipset (un jeu de composants électroniques inclus dans un circuit intégré préprogrammé) capable de transmettre jusqu'à 2 Gbps de données sur un seul câble de 15 m.

Cela peut sembler moins glamour que la vision stéréoscopique, mais c'est une pièce essentielle du casse-tête de conduite autonome. Les véhicules autonomes ont besoin de beaucoup de données pour que toutes ces caméras, capteurs et radars (sans parler du système de divertissement embarqué) fonctionnent - et les données doivent être rapides.

D'autres entreprises de technologie automobile d'Israël au CES cette année incluent Argus Cyber Security, qui protège les voitures connectées contre les pirates; Phantom Auto, qui permet à un téléopérateur hors site de conduire un véhicule autonome par «télécommande» (l'entreprise a conduit une Lincoln MKZ sur Tropicana Avenue, très fréquentée par Las Vegas, avec un opérateur assis à 500 miles à Mountain View, Californie); et Otonomo, qui construit un écosystème basé sur le cloud pour partager des données de voiture avec des tiers - pensez aux compagnies d'assurance, aux gestionnaires de flotte et aux constructeurs automobiles.

Une autre société israélienne au CES - cette fois dans l'espace de la réalité augmentée qui est en plein essor - était le développeur de matériel Lumus, qui a dévoilé son nouveau moteur optique Vision. Vision permet à ceux qui portent les lunettes AR de bénéficier d'une vision périphérique complète avec une résolution de 1920 x 1080 pixels. C'est la qualité d'une très bonne vidéo YouTube.

Intuition Robotics de Ramat Gan a remporté l'un des 31 prix «Best of Innovation» du CES pour son ElliQ, un «robot social» artificiellement intelligent conçu pour garder les personnes âgées actives en les engageant dans la conversation, les incitant à prendre leurs médicaments ou marcher, et appeler facilement du contenu numérique (musique, vidéos, appels téléphoniques).

Un autre gagnant au CES: Lishtot de Jérusalem  («boire» en hébreu), qui a battu 15 entreprises lors d'un concours «Startup Night» parrainé par CES pour son TestDrop Pro, un appareil portatif capable de détecter les contaminants de l'eau tels que E. coli, le plomb, l'arsenic et divers produits chimiques.

La troisième place du concours Startup Night a été décernée à la société israélienne ICI Vision, qui développe des lunettes numériques améliorant la vue, une technologie de pointe qui restaure la vue aux aveugles.

La technologie israélienne était partout dans le CES. Mais pour ceux qui étaient à la recherche de produits bleus et blancs, il y avait une adresse pratique: la délégation officielle au stand de l'Israel Export Institute, qui accueillait plus d'une douzaine de startups israéliennes.

Source : Israel21C

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi