Une synagogue new-yorkaise dévoile un Sefer Tora écrit par une femme

Actualités, Fêtes, Insolites, International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Une synagogue new-yorkaise dévoile un Sefer Tora écrit par une femme

En cette semaine où commencent les célébrations des grandes fêtes de Tichri, une synagogue indépendante située dans le centre-ville de Manhattan a dévoilé son  nouveau Sefer Torah, entièrement écrit par une femme scribe.

Ce rouleau de la Torah, écrit pour la première fois par une femme pour Tamid, une synagogue de Manhattan, a été dévoilé le matin de Rosh Hashana à la St.Paul Chapel, la plus ancienne maison de culte à New York où réside la congrégation.

La scribe, Julie Seltzer, originaire de Philadelphie, a passé deux ans et demi à écrire les 304 805 lettres que comprend le Sefer Torah. Elle a été choisie pour son travail d'éducatrice, d'artiste et de bâtisseuse communautaire.

"Être une femme scribe est quelque chose de très nouveau dans la tradition juive", a-t-elle déclaré dans une vidéo publiée sur le site web de Tamid au sujet du nouveau Sefer Torah. "Il était traditionnellement interdit à une femme d'écrire un rouleau de Torah. Si elle le faisait, il n’était pas accepté comme kasher. "

Julie Seltzer et ses jeunes étudiantes en calligraphie

Julie Seltzer et ses jeunes étudiantes en calligraphie

"J'ai l'honneur d'être un modèle pour les filles et les jeunes femmes", a ajouté Julie Seltzer. "J'adore vraiment l'idée de faire partie du lien de cette chaîne d'histoire".

Tamid pratique ce qu'ils appellent un «judaïsme positif», qui met l'accent sur les manières dont le judaïsme peut aider à améliorer leur bien-être personnel.

"Nous avons une vision élargie de la tradition et de la loi juive", a déclaré le rabbin fondateur, Darren Levine. "Alors que nous respectons les coutumes anciennes, nous vivons dans une ère différente et notre tradition doit évoluer pour rester pertinente aux valeurs que nous tenons pour chères aujourd'hui. L'égalité entre les hommes et les femmes est juste une de ces valeurs modernes. "

Plus de 450 personnes évoluant au sein de la communauté Tamid ont également laissé leur marque sur le nouveau Sefer Torah, en écrivant des lettres sur le parchemin, sous les conseils de Julie Seltzer.

 "La vérité est que nous n'avons pas demandé à Julie d'écrire notre rouleau parce qu'elle est une femme", a déclaré le membre du Conseil de leadership de Tamid, Alla Liberman. "Nous avons commissionné Julie parce qu'elle reflète mieux notre vision de la vie juive positive au 21ème siècle".

Source : Jpost

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi