Le sondage : Perceptions et expériences de l'antisémitisme

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Sondage l'antisémitisme en Europe

PERCEPTIONS ET EXPÉRIENCES DE L’ANTISÉMITISME PARMI DES PERSONNES JUIVES
DANS CERTAINS ÉTATS MEMBRES DE L’UE

 L’enquête a été commandée par l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA), basée à Vienne en Autriche. Le but de la FRA est de conseiller les institutions et les États Membres de l’UE sur des problèmes relatifs aux droits fondamentaux, en se fondant sur des données factuelles. L’une des manières de collecter ces données consiste à interroger des gens en Europe, par le biais de sondages d’opinion, sur leurs expériences et leurs perceptions, afin de savoir comment leurs droits sont respectés dans la vie quotidienne.

Cette enquête particulière porte sur les droits fondamentaux des personnes juives, et les données seront utilisées pour fournir des témoignages importants aux responsables politiques à l’échelle de l’UE et au niveau national, ainsi qu’aux organisations travaillant dans la société juive et dans la société civile au sens large. En ce sens, l’enquête contribuera à assurer que les droits des personnes juives sont respectés et protégés à travers l’Union européenne.

Qui conduit cette enquête ?

L’enquête est conduite par l’Institute for Jewish Policy Research (JPR)et Ipsos. JPR est un institut de recherche indépendant basé au Royaume-Uni, spécialisé dans le domaine juif contemporain, qui   fournit des données de recherche à un large éventail d’organismes au sein de la communauté juive ou à l’extérieur. Son équipe d’universitaires pour ce projet est composée du Professeur Chantal Bordes-Benayoun (Centre National de la Recherche Scientifique, France), ProfesseurEliezer Ben-Rafael (Tel Aviv University, Israël), Professeur Michal Bilewicz (University of Warsaw, Pologne), Dr Jonathan Boyd (Institute for Jewish Policy Research, R-U), Professeur Sergio DellaPergola (Hebrew University of Jerusalem, Israël), Professeur Lars Dencik (Roskilde University, Danemark), Dr Olaf Glöckner (Moses Mendelssohn Zentrum, Allemagne), Dr Erich Griessler (Institute for Advanced Studies, Autriche), Professeur András Kovács (Central European University, Hongrie), Dr Hannah van Solinge (Netherlands Interdisciplinary Demographic Institute), Dr Daniel Staetsky (Institute for Jewish Policy Research, R-U), Dr Mark Tolts (Hebrew University of Jerusalem, Israël) et Dr Martina Weisz (Hebrew University of Jerusalem, Israël). Ipsos est l’un des principaux instituts de sondage au monde à proposer des études sociales utiles aux gouvernements, aux forces de police, aux établissements d’enseignement, aux décideurs, aux institutions et au secteur tertiaire.

Pourquoi une enquête sur l’antisémitisme est-elle nécessaire ?

 L’antisémitisme reste un problème préoccupant aujourd’hui, pas seulement pour les Juifs, mais pour tous ceux qui se soucient de lutter contre les crimes de haine et la discrimination.

La manière dont il se manifeste varie en fonction du moment et du lieu, et il affecte différents Juifs de différentes façons et à différents degrés. Afin d’en comprendre la nature aujourd’hui, cette enquête cherche à entendre directement les personnes juives vivant en Europe, qu’elles perçoivent ou non l’antisémitisme comme un problème majeur, ou qu’elles aient directement ou non été témoins ou victimes d’un incident antisémite.
En ce sens, l’équipe de recherche vise à peindre un portrait détaillé et élaboré de l’antisémitisme contemporain à travers l’Europe, tel qu’il est à la fois perçu et vécu par les Juifs européens.

L’enquête fera-t-elle la différence 

Cette enquête est conduite pour la deuxième fois. Les résultats de la première enquête, en 2012, ont joué un rôle important dans la décision de la Commission européenne de nommer un Coordinateur dans la lutte contre l’antisémitisme et ils ont informé la définition de l’antisémitisme par l’International Holocaust Remembrance Alliance.

Les données ont aussi été utilisées de façon suivie pour présenter la réalité confirmée de l’antisémitisme aux responsables qui travaillent au niveau européen, national ou local à travers l’Europe. Nous prévoyons que cette nouvelle enquête aura autant d’impact, sinon plus, que la précédente.

Qui est éligible pour participer ?

Il y a trois critères d’éligibilité. D’abord, vous devez vous considérer comme juif(-ve), que ce soit sur la base de la religion, de la culture, de l’éducation, de l’ethnicité, de l’ascendance ou de tout autre base.
Ensuite, vous devez être âgé(e) de 16 ans ou plus à la date où vous répondez à l’enquête. Enfin, vous devez actuellement vivre dans l’un des treize États membres de l’UE qui participent à l’enquête : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, France, Hongrie, Italie, Lettonie, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni, Suède. Si vous ne remplissez pas l’ensemble de ces trois critères, vous n’êtes pas éligible pour participer.

Quand les résultats seront-ils publiés, et comment seront-ils utilisés ?

L’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA)publiera les résultats en 2018 par différents moyens - impliquant à la fois des rapports papier et des outils en ligne. Toutes les publications des résultats seront disponibles sur le site de la FRA— www.fra.europa.eu. Les résultats seront communiqués à toutes les parties concernées, ce qui inclut les institutions de l’Union Européenne, les organisations des États membres et de la société civile.

Comment puis-je être sûr(e) que mes données personnelles et mes réponses à l’enquête resteront confidentielles ?

Ipsos, un organisme de recherche spécialisé, dirigera l’enquête. Ipsos est aussi membre de la Market Research Society. En tant que tel, nous respectons le Code de conduite, les réglementations et les directives émanant de la Market Research Society.

Vos réponses à cette enquête seront utilisées uniquement pour la recherche. Votre participation à cette enquête ainsi que vos réponses individuelles resteront strictement confidentielles. Elles ne permettront à personne de vous identifier. L’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA)s’assure que le règlement CE N° 45/2001 sur la protection des données personnelles est respecté. Vous pouvez trouver plus d’informations sur ce point dans la note d’informations de la FRA sur la protection des données personnelles ici.

Nous pouvons vous assurer que vous ne serez identifiable dans AUCUN des résultats statistiques publiés, ceux-ci resteront anonymes.

Nous pouvons vous assurer qu’AUCUNE des informations que vous fournirez durant cette enquête ne sera utilisée à des fins de marketing, et que nous ne vendrons ni ne cèderons vos informations à aucune tierce partie.

sondage antisémitisme en Europe

sondage antisémitisme en Europe

Comment garantissons-nous que vos informations personnelles sont conservées en sécurité ?

Ipsos prend très au sérieux sa responsabilité de conserver vos informations personnelles en sécurité. C’est pour cela qu’Ipsos prend toutes les précautions nécessaires pour s’assurer que vos informations seront protégées contre la perte, le vol ou le détournement. Ces précautions incluent la sécurité physique appropriée de nos bureaux, l’accès contrôlé aux systèmes informatiques, et l’utilisation de connexions internet sécurisées et cryptées lors de la collecte des informations personnelles.

Dans le cadre de son engagement concernant la sécurité de vos informations, Ipsos a recours à des audits internes et externes réguliers sur la sécurité des informations et est enregistré auprès de l’International Standard for Information Security, ISO 27001:2005.

Cookies :

Cette enquête en ligne collecte des informations à travers l’utilisation de « cookies ». Ce sont de petits fichiers conservés sur votre ordinateur. Ces fichiers sont utilisés aussi rarement que possible et seulement pour des contrôles de qualité et pour la validation. Il vous est possible d’effacer les « cookies » ou d’empêcher leur utilisation en ajustant les paramètres du navigateur sur votre ordinateur.

Ipsos capture aussi automatiquement les informations concernant votre système d’exploitation, les paramètres de votre écran et le type de navigateur afin de s’assurer que le questionnaire de l’enquête est envoyé sous une forme adaptée au logiciel que votre ordinateur utilise. Ipsos ne capture aucune autre information sur votre ordinateur.

Puis-je inviter d’autres personnes à prendre part à l’enquête ?

En plus de compléter vous-même l’enquête, vous pouvez bien sûr transmettre l’e-mail que vous avez reçu à des amis, des membres de votre famille et des collègues juifs pour les encourager à y participer également. Si vous êtes impliqué(e) dans une organisation ou un groupe juif et que vous avez la possibilité de promouvoir cette enquête parmi ses membres, nous apprécierions également votre aide — il vous suffit de transmettre l’e-mail que vous avez reçu. Veuillez noter que pour participer, les personnes doivent être juives, être âgées d’au moins 16 ans et vivre actuellement dans l’un des treize pays participants - Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, France, Hongrie, Italie, Lettonie, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni, Suède.

 

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi