Sodastream organise un repas de l’Iftar pour les Musulmans, les Chrétiens et les Juifs

Actualités, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Sodastream organise un repas de l’Iftar pour les musulmans, les chrétiens et les juifs

Ils étaient peut-être de religions différentes, mais ils ont mangé côte à côte, car SodaStream a organisé un repas de l’iftar dans ses installations du Néguev. Plus de 2 500 personnes, y compris des collègues et des invités spéciaux, ont assisté au traditionnel repas de fin de jeûne pour le mois saint islamique du Ramadan.

SodaStream, l'entreprise qui fabrique des boissons gazeuses à usage domestique, a exprimé sa fierté face au fait que juifs, musulmans et chrétiens travaillent ensemble dans ses installations.

Alors qu'ils s'asseyaient ensemble pour rompre le jeûne du Ramadan, qui se termine chaque soir du mois au coucher du soleil, Daniel Birenbaum, PDG de Sodastream, a déclaré à la foule croire qu'il ne fallait pas attendre que les élus prennent des mesures de coexistence.  Il a ajouté que les employés et les directeurs de l'usine "doivent assurer la coexistence et la paix entre nous, pas seulement pendant l'iftar, mais tous les jours. Les milliers de personnes qui mangent ici ce soir sont la lumière qui l'emporte sur l'obscurité, à la fois sous les missiles et dans les périodes de tension ", a-t-il dit.

L'usine de SodaStream emploie 1 400 personnes et est située dans la région du Néguev près de Rahat, une ville à majorité bédouine. La société a annoncé la création d'une ligne de production spéciale pour les femmes bédouines dans la région de Kuseife et d'une pépinière judéo-arabe dans la zone industrielle de Rahat.

L'ambassadeur des États-Unis en Israël, David Friedman, a également pris la parole lors du rassemblement et a déclaré : "Je ne vois pas d'endroit plus approprié pour un repas de l’iftar que SodaStream, où musulmans, juifs et chrétiens travaillent côte à côte dans la coopération et l’amitié. Ce sont des exemples vivants de coexistence, la plus grande bénédiction que Dieu puisse accorder à la race humaine."

Juifs, musulmans et chrétiens partagent un repas de l'iftar dans les installations de SodaStream, dans le sud du Néguev, en Israël. Crédit: Sivan Faraj

Juifs, musulmans et chrétiens partagent un repas de l'iftar dans les installations de SodaStream, dans le sud du Néguev, en Israël. Crédit: Sivan Faraj

Des dizaines de journalistes d'Israël, du Royaume-Uni, de Suède, du Japon, des Pays-Bas, des États-Unis, du Canada, de Suisse, d'Allemagne et de Belgique se sont rendus en Israël à cette occasion. 200 résidents de villes situées dans des zones contrôlées par l'Autorité palestinienne étaient également présents.

Après le repas traditionnel, le chef cuisinier Moshe Segev, restaurateur et animateur d’émissions culinaires à la télévision, a rejoint le chef Jalal Salem, expert en cuisine italienne, arabe et marocaine, pour présenter "Kanafeht HaShalom", ou "le Kanafeh de la paix", un dessert spécial qui mêlant cuisine juive et arabe.

Les invités ont également apprécié les performances de Katria, lauréate du récent concours de chant Rising Star, de Bat Ella, d’Hitam Ajshi, et d'une chorale composée de 100 enfants musulmans et juifs.

Les fabricants de boissons gazeuses SodaStream permettent aux utilisateurs de préparer leur propre boisson gazeuse à la maison avec des bouteilles spéciales réutilisables et du sirop aromatisé. En 2015, l'entreprise a transféré son usine de Mishor Adumim, une zone industrielle située aux frontières d'Israël après 1967 où elle employait un grand nombre de résidents de l'Autorité palestinienne, dans la région du Néguev, dans le sud du pays.

En décembre, Pepsi a acquis la société pour 3,2 milliards de dollars.

Source : Jpost

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi