Simone Veil à 2O ans : l' Allemagne au sujet de la race juive

Actualités, Antisémitisme/Racisme, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
06-simone-veil

Simone Veil à 2O ans : l' Allemagne au sujet de la race juive

Alors que Simone Veil était encore étudiante, l'Assemblée Nationale la reçoit le 4 mars 1947. Elle décrit alors la vie entre jeunes femmes de confession juive à Auschwitz.
En creux, l'idée de la "race juive" telle qu'elle était débattue dans la France de la Libération.

Simone Veil a alors vingt ans, on l'interroge dans l'Hémicyle "en tant que déportée raciale". La jeune femme commence par ces mots le récit qu'elle a préparé :

j'ai observé au sujet de la "race juive" : les israélites déportés venaient de tous les pays Hollande, Grèce,Belgique , France, Pologne.... Les Grecs juives allaient avec les Grecs ariennes par exemple, elles étaient "classées" en fonction de leur identité et non de leur race.

Simone Jacob est la jeune épouse de Antoine Veil et devient donc Simone Veil. Ce nom l'accompagnera tout au long de son parcours politique.

L'étudiante brillante de Sciences-Po, a eu du retard sur son parcours universitaire du au fait qu'elle se trouvait encore au camp de concentration d'Auschwitz. 

Simone Jacob avait été arrêtée par la Gestapo puis déportée en mars 1944. Elle décrira son quotidien à Auschwitz : "Dans les registres du camp, chaque femme était enregistrée à son numéro avec le prénom de Sarah !"

Simone Veil

Simone Veil

Nathalie ZADOK

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi