Shoah : la Pologne ne paiera aucune indemnité pour les biens volés de la Seconde Guerre Mondiale

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki lors d'une conférence de presse conjointe avec le chancelier allemand à la Chancellerie à Berlin, le 16 février 2018. (

Le Premier ministre polonais a déclaré que son gouvernement ne paierait aucune indemnité pour les biens perdus pendant la Seconde Guerre mondiale, estimant que les Polonais étaient la principale victime de la guerre.

Le Premier ministre Mateusz Morawiecki a fait cette déclaration samedi lors du "pique-nique patriotique" dans la ville de Pultusk, dans le centre de la Pologne.

"Nous avons été les victimes les plus assassinées ici pendant la Seconde Guerre mondiale et nous n'accepterons jamais de paiements pour qui que ce soit pour cette raison, aucune compensation", a déclaré Morawiecki .

Les autorités polonaises sont en train de restituer les biens des communautés juives d’avant-guerre et de rendre des cimetières, des synagogues et d’autres bâtiments sacrés à des communautés juives.

Ce processus ne s'applique pas à la propriété privée. Les particuliers peuvent demander la restitution de biens ou des dommages et intérêts devant les tribunaux polonais.

La campagne électorale en cours pour le Parlement européen et les prochaines élections d'automne au parlement polonais ont permis de revenir sur le sujet de la restitution.

Le 1er mai, une manifestation d' organisations nationalistes a eu lieu à Varsovie, où les manifestants ont exprimé leur opposition à la restitution, épinglant des insignes portant le numéro 447 rayé de leurs vêtements.

La loi 447, intitulée Justice pour les victimes non indemnisées aujourd'hui, a été approuvée par le Congrès américain il y a un an. Son objectif est de veiller à ce que les personnes qui ont survécu à la Seconde Guerre mondiale - ou à leurs héritiers - soient indemnisées de leurs pertes si cela ne s'est pas déjà produit.

Selon cette loi, le secrétaire d’État américain doit préparer au courant de l'année, un rapport sur la situation des biens abandonnés pendant la guerre dans 46 pays, dont la Pologne. Le rapport doit montrer comment un pays donné a résolu ce problème.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, 3 millions de Juifs polonais et 1,8 million de citoyens polonais d’autres religions ont été assassinés.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi