Une femme juive au foyer star de la meilleure série télévisée

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Une femme au foyer juive star de la meilleure série des Golden Globes 2018

"The Marvelous Mrs. Maisel" (La merveilleuse Mme Maisel), une comédie dramatique basée sur la vie d’une femme au foyer juive de New York à la fin des années 1950, a remporté le prix de la meilleure série télévisée aux Golden Globe Awards 2018.

Rachel Brosnahan, l'actrice non juive qui joue la très juive Miriam "Midge" Maisel dans la série d’Amazon Video, a remporté le prix de la meilleure actrice dans une comédie télévisée lors de la cérémonie de remise des prix au Beverly Hilton à Beverly Hills, en Californie.

James Franco a reçu le Golden Globe du meilleur acteur pour son interprétation du réalisateur Tommy Wiseau dans "The Disaster Artist", une reprise semi-fictive de la production du film "The Room" de 2003 de Wiseau, populairement appelé "Le pire film jamais réalisé". Franco a salué son collaborateur Seth Rogan et son co-star et frère Dave Franco, qu'il a appelé "mon frère Coen à moi".

Des actrices juives comme Gal Gadot, Natalie Portman, Debra Messing et Tracee Ellis Ross se sont jointes à des douzaines d'autres qui portaient du noir à la cérémonie de remise des prix pour prendre position contre le harcèlement sexuel et contre l'inégalité entre les sexes à Hollywood.

The Marvelous Mrs. Maisel

The Marvelous Mrs. Maisel

Le mouvement a également promu l'initiative "Times Up" menée par plusieurs actrices de premier plan, et soutenue par des centaines, pour lutter contre le harcèlement sexuel, l'agression et l'inégalité pour les femmes dans toutes sortes de lieux de travail. L'initiative a permis de recueillir un fonds de défense juridique de plus de 15 millions de dollars au cours de la semaine écoulée depuis sa fondation pour les personnes qui ont été victimes de harcèlement sexuel sur leur lieu de travail.

L'animateur des Golden Globes, Seth Meyers, a abordé la question et en particulier celle du producteur hollywoodien disgracié Harvey Weinstein dans son monologue d'ouverture de la cérémonie de remise des prix.

"A l'attention des nominés masculins dans la salle ce soir, pour première fois en trois mois, cela ne sera pas terrifiant d'entendre votre nom lu à haute voix", a plaisanté Meyers. Il a noté que Weinstein n'était pas présent à la cérémonie, ajoutant: "Mais ne vous inquiétez pas, il sera de retour dans 20 ans quand il sera le premier à se faire huer pendant le In Memoriam."

L'actrice et réalisatrice Natalie Portman a également abordé l'inégalité à Hollywood en présentant le prix du meilleur réalisateur, annonçant: «Voici les nominés exclusivement masculins».

Les gagnants du Golden Globe sont désignés par l'organisation à but non lucratif Hollywood Foreign Press Association, ou HFPA. Au cours de la cérémonie de remise des prix, le HFPA a annoncé l'octroi de 2 millions de dollars de subventions au Consortium international des journalistes d'investigation et au Comité pour la protection des journalistes.

Source : jta.org

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi