Israël : des internes de l'hôpital Rambam dans un mauvais remake de Grey's Anatomy

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël : des internes de l'hôpital Rambam dans un mauvais remake de Grey's Anatomy

Le ministère de la Santé enquête sur de graves soupçons selon lesquels deux internes auraient falsifié des dizaines de rapports d'opérations informatisés à l'hôpital Rambam de Haïfa.

L’objectif était d’introduire leur nom dans les rapports pour faire croire qu’ils étaient présents lors d’interventions chirurgicales réalisées plusieurs mois voire plusieurs années auparavant.

La liste des chirurgies auxquelles chaque stagiaire a assisté dans le cadre de ses différents stages est déterminante pour l’obtention de son diplôme. On soupçonne que les modifications ont été apportées afin de compléter les quotas requis pour bénéficier de la reconnaissance dans leurs spécialités et recevoir des certificats du ministère de la Santé.

"Vengeance contre une autre interne"

Les internes soupçonnés d’avoir trafiqué rétrospectivement les rapports ont déclaré que infirmières de la salle d'opération avaient oublié de noter leur présence.

Les deux internes ont effectivement terminé leur résidence et ont été reconnus par le ministère de la Santé comme médecins spécialistes en ORL. On soupçonne maintenant qu'ils ont reçu le certificat de résidence sur la base d'une liste d'opérations partiellement tronquée. Le département ORL de l’hôpital  Rambam est celui qui compte le plus grand nombre de chirurgies en Israël, environ 3 500 opérations par an.

Plus de 100 rapports ont été enregistrés dans des dossiers médicaux informatisés. Ils ont également été réalisés avec l'aide d'un médecin-chef du service directement à partir de l'ordinateur de l'hôpital - des mois et même des années après les opérations en question. Des cas encore plus graves ont été constaté - comme le retrait du nom d'une interne qui avait effectivement participé aux opérations, et son remplacement par les noms d'autres internes, bien entendu absents, ce qui est ressemble à des représailles.

Le ministère de la Santé, l'administration de l'hôpital et le conseil scientifique de l'Association médicale israélienne, qui est responsable de toutes les spécialités des médecins dans toutes les institutions médicales en Israël, ont enquêté sur les soupçons au cours des derniers mois.

Israël : des internes de l'hôpital Rambam dans un mauvais remake de Grey's Anatomy

Israël : des internes de l'hôpital Rambam dans un mauvais remake de Grey's Anatomy

"De graves découvertes"

Israël Hayom a appris qu'un comité spécial du Conseil scientifique avait déjà vérifié une grande partie des soupçons de rapports informatiques frauduleux sur ces chirurgies, et de hauts responsables de la santé ont déclaré que les résultats étaient "extrêmement graves".

Selon un haut responsable du ministère de la Santé, "Dans cette affaire, des infractions disciplinaires et pénales apparaissent".

Israël Hayom a également appris que, suite à une discussion tenue au sein du comité du Conseil scientifique présidé par le professeur Hanoch Keshen, il a été décidé à la majorité des voix de leur retirer la reconnaissance d’internat dans ce département de l’hôpital Rambam.

Une enquête a été ouverte à la suite d'une plainte déposée par une interne qui travaillait à l'hôpital. Elle a protesté contre le retrait intentionnel il y a environ deux ans de son nom du rapport informatisé d’une opération effectuée dans le service à l’aide d’un robot. A sa place figurait le nom d’un autre interne n’ayant pas participé à l’opération.

Cependant, au cours des derniers mois, de nouvelles plaintes ont été déposées en août 2017 auprès du Conseil scientifique par la professeure Ilana Doek, chef du service ORL à l'hôpital Carmel de Haïfa et présidente de l'association des chirurgiens ORL et de la Tête et du Cou.

En conséquence, un nouvel examen a été effectué par l'administration de l'hôpital et le conseil scientifique de l'Association médicale israélienne, et récemment par le ministère de la Santé. Il y a un mois, le docteur Miki Halbertal, directeur de Rambam, et le professeur Ziv Gil, directeur du département, ont été convoqués à une longue réunion. L’enquête est en cours.

Le ministère de la Santé a déclaré en réponse que "le ministère a récemment reçu l'information sur l'événement et a par conséquent ouvert une enquête approfondie sur l'affaire".

"Le Conseil médical de l'Association médicale israélienne croit en la qualité de la médecine et de la qualité de sa spécialisation. Il a donc transféré la question au ministère de la Santé pour clarification, tout en recommandant de supprimer la reconnaissance de la spécialisation dans le département à ce stade."

Source : Israel Hayom

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi