Israël : les frais de bouche des prédécesseurs du couple Netanyahu

Actualités, Contre la désinformation, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël : les frais de bouche des prédécesseurs du couple Netanyahu

Depuis que le contrôleur de l'État a décidé, en 2013, de commencer à vérifier les dépenses de la résidence du Premier ministre, le pays gronde.

Le summum des protestations s’est fait entendre vendredi, lorsque le procureur général Avichai Mandelblit envisageait de poursuivre Sarah Netanyahu, sous réserve d'une audience, pour avoir commandé des repas de restaurants pour la résidence officielle.

Selon l'avis du procureur général, le montant des commandes de repas pour la résidence du Premier Ministre s’élevait à 360 000 NIS pour les années 2010-2013 et le rapport du contrôleur de l'état sur le sujet a présenté des sommes allant de 70 000 NIS à 158 000 NIS par an de repas provenant de l'extérieur.

Mais ces dépenses sont-elles exceptionnelles? Les habitudes d’hospitalité de l'époque de Netanyahou sont-elles fondamentalement différentes de ce qui était habituel chez les précédents premiers ministres?

Étant donné que les anciens premiers ministres n'ont pas été examinés par le contrôleur de l'État et que, par conséquent, aucune enquête n'a été menée sur leurs habitudes de consommation, nous n'avons pas d'information organisée sur les dépenses de la résidence en matière de frais de bouche pendant leur mandat. Mais les factures documentant les achats de repas dans des hôtels de luxe par les premiers ministres Ehud Olmert et Ariel Sharon peuvent fournir une certaine idée de la question et nous enseigner que les dépenses de la famille Netanyahu ne s'écartent pas sensiblement des normes des premiers ministres précédents.

Facture pour une commande de l'un des prédécesseurs de Benjamin Netanyahu

Facture pour une commande de l'un des prédécesseurs de Benjamin Netanyahu

Ainsi, par exemple, le Premier ministre Olmert a déboursé pas moins de 29.106 NIS pour des plats commandés à l'hôtel Mount Zion le 7.4.2008 à l'occasion d'un «repas de fête de Pessa’h». C'est près de la moitié du montant dépensé par la famille Netanyahu pour leurs commandes de l'ensemble de l’année 2010, payé par Ehud Olmert pour un seul repas.

D'autres factures montrent des commandes passées à l'hôtel Hilton en mai 2001, lors du mandat d’Ariel Sharon, 12 500 NIS pour une résidence sur la rue Balfour (18.10.2001) et 8 063 NIS pour les «rafraîchissements des événements de la ferme Sycamore» (8.7.2001). Au total, il s'agit de 20 000 NIS de dépenses de nourriture en l’espace de seulement trois mois.

Ces dépenses sont-elles exceptionnelles? Quels sont les montants annuels déboursés par les premiers ministres au fil du temps? Nous ne le savons pas. Selon le rapport du contrôleur de l'État, la résidence du Premier ministre a été organisée sans plafonds budgétaires et sans définitions claires pendant de nombreuses années, et ce n'est qu'en 2013 que des règles ont commencé à être formulées, ainsi que, pour la première fois, «un processus ordonné d'analyse des besoins et l'établissement d'estimations».

Jusqu'à présent, Ehud Olmert n'a pas émis de commentaire.

Source : Israel HaYom

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi