Russie : des enfants morts de faim et les avortements payants

Actualités, Contre la désinformation - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
avortements payants et enfants qui meurent de faim

 

Le patriarche Kirill veut rendre les avortements payants !

Le chef de l’église orthodoxe qui s’exprimait pour la première fois devant la Douma ( assemblée nationale russe) a trouvé un moyen pour résoudre les problèmes démographique de la Russie. A défaut d’interdire les avortements, il suggère le les rendre payants sauf si il existe une menace pour la vie de la mère

« On nous dit que si on oblige les femmes à payer pour se faire avorter on assistera à une augmentation des avortement clandestins, c’est un faux problème. A ma connaissance les avortements clandestins ne sont pas gratuits Les femmes qui prennent cette décision funeste sont prêtent à payer que ce soit officiellement ou sous le manteau alors autant que les interruptions de grossesse se fassent dans de bonnes conditions «  a-t-il déclaré répondant ainsi par avance à ceux qui pourraient critiquer ce projet en utilisant l’argument économique…

Par ailleurs le patriarche s’est prononcé clairement contre la gestation pour le compte d’autrui qu’il estime «  immorale » et « contraire à la nature » conseillant aux couples infertiles l’adoption.

Des enfants sont morts de faim

Dans son blog publié sur le site de la radio « Echo de Moscou » le chroniqueur Anton Orech rappelle au chef de l’église que dans tous les cas de figure l’avortement demeure un «  drame  »mais est cependant dans certains cas un «  moindre mal. ».
Pour preuve on a retrouvé vingt-sept enfants morts de faim dans la ville de Kemerovo située en Sibérie..

Nathalie Ouvaroff avec la presse russe.

 

 

 

 

 

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi