Roy NIssany premier pilote israélien de Formule 1

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Roy Nissany, 25 ans, se dit tellement heureux que les fans de Formule 1 "vont maintenant découvrir Israël à travers la piste de course automobile". (Shauli Lendner)

Le premier pilote israélien à rentrer dans la course automobile de la Formule 1.

Roy Nissany, 25 ans, a été nommé pilote d'essai officiel du Williams Group basé au Royaume-Uni, une des meilleures équipes de Formule Un.

L'annonce a été faite mercredi au Centre Peres pour la paix et l'innovation par la présidente du groupe, Claire Williams, et l'homme d'affaires canadien Sylvan Adams, qui a soutenu le développement de Nissany en course automobile.

Nissany, qui fait de la course automobile depuis l'âge de 14 ans, testera les voitures avant les épreuves du Grand Prix et est prête à conduire dans les courses.

Il arrive en Formule 1 après deux saisons réussies en Formule V8 3.5, où il a remporté 13 podiums et atteint la pole position sept fois.

"Aujourd'hui, j'ai atteint l'objectif que je m'étais fixé il y a de nombreuses années, devenir pilote de Formule Un", a déclaré Nissany. «C'est un moment très excitant, non seulement pour moi, mais aussi pour tous ceux qui m'ont accompagné au fil des ans. La Formule 1 atteint un large public de fans et je suis tellement heureux qu'ils puissent maintenant connaître Israël à travers la piste de course automobile. »

Depuis plusieurs années, Adams travaille à mettre en valeur Israël à travers des événements sportifs et culturels internationaux. Il était responsable de l'organisation de la course de vélo du Giro d'Italia en Israël, de l'apparition de Madonna au Concours Eurovision de la chanson de l'année dernière et du match international de football à Tel Aviv entre l'Argentine et l'Uruguay. Il a également contribué 5 millions de dollars pour aider à faire atterrir le premier vaisseau spatial Beresheet sur la lune.

"Des centaines de millions de passionnés de course automobile à travers le monde pourront voir une autre facette de notre pays, ce que j'appelle Israël" normal "", a déclaré Adams. "Je suis impatient de voir le moment où nous verrons le drapeau bleu et blanc sur une voiture de Formule Un."

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi