De vieux rouleaux de Torah retrouvés

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël, Judaïsme - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
De vieux rouleaux de Torah retrouvés

Selon divers rapports publiés ces derniers jours, un certain nombre de rouleaux de la Torah ayant disparu de l'une des plus anciennes synagogues du monde, détruite pendant la guerre civile dans le pays, ont été retrouvés dans un coffre de véhicule par la police turque.

On soupçonne que des livres anciens ont été volés à la synagogue "Eliahou Hanavi" dans le village de Jubar, à la périphérie de Damas. Le complexe, traditionnellement construit au-dessus de la grotte où le prophète Eliahou se cachait, a été considéré pendant des années comme l'une des plus vieilles synagogues actives du monde. Au cours des dernières années, il a été attaqué plusieurs fois et apparemment détruit.

Au cours des derniers mois, plusieurs articles traitant des livres anciens ont été publiés. Selon certains rapports, les livres ont été sortis clandestinement de la synagogue par les forces rebelles et capturés par l'armée d'Assad, mais d'autres rapports indiquent qu'ils ont été transférés dans un autre pays. En mars dernier, l'ambassadeur syrien à l'ONU, Bashar Jafari, a accusé Israël d'être impliqué dans le vol.

De vieux rouleaux de Torahvolés en Syrie retrouvés en Turquie

De vieux rouleaux de Torahvolés en Syrie retrouvés en Turquie

"Mon gouvernement demande des informations fiables sur le fait que le groupe terroriste a coopéré avec les services de renseignement israéliens et turcs afin de piller les objets d’art et les écrits d'une ancienne synagogue dans la région", a-t-il affirmé. Il a ajouté que les livres avaient été passés clandestinement à Istanbul puis à New York. "La Syrie insistera sur la réalisation de ses droits conformément au droit international et aux résolutions du Conseil de sécurité afin de restaurer ses biens culturels volés".

Ibrahim al-Asil, un militant des droits de l'homme en Syrie, a publié sur son compte Twitter un photo de ce qui semblait être d'anciens rouleaux de la Torah trouvés dans des véhicules. Selon les rapports, les livres ont été écrits sur une peau de cerf et leurs boîtes ont été décorées avec des diamants et d'autres pierres précieuses. Selon les allégations, les voleurs ont essayé de les revendre pour 2 millions de dollars.

Selon les allégations, trois des voleurs étaient les combattants de Falak al-Rahman, le commandant d'une organisation rebelle qui contrôlait jadis Juber. "Les groupes armés de l'opposition ont continué la tradition du régime de piller les trésors de la Syrie", a écrit Al-Asil. Cependant, on ne sait pas sur quelle base il s'appuie. Bien qu'il soit tout à fait possible que les rebelles aient décidé de se faire de l'argent sur le dos de la choquante guerre civile, il faut tenir compte du fait que divers intérêts peuvent mener à l'accusation d’individus qui ne sont pas nécessairement liés au vol.

Source : Israel HaYom

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi