Israël: Israël: se préparer pour Rosh Hashana, aux meilleurs prix

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: vos achats d'épicerie aux meilleurs prix pour la fête de Rosh Hashana

Rosh Hashana approche à grands pas et, pour permettre aux consommateurs israéliens de se préparer au mieux pour leurs repas de fête, le Conseil de la consommation a procédé à un examen complet des 17 grandes chaînes de vente au détail pour les paniers de courses des fêtes.

Dans le cadre de l'étude, le coût moyen du panier dans les chaînes de supermarchés a été examiné à compter d'hier (lundi), ainsi que le pourcentage de variation du panier par rapport au même panier l'année dernière. Le coût moyen du panier est de 804 NIS et la différence entre les supermarchés les moins chers et les plus coûteux est d'environ 42%.

Selon les données, il est possible de voir une tendance à la baisse du coût du panier dans presque toutes les chaînes, et même dans celles où il n'y a pas eu de baisses de prix, il n'y a pas eu d'augmentation. Une baisse importante a été enregistrée dans le prix moyen des deux articles les plus chers de la liste: le filet de saumon est passé d'environ 100 NIS en 2016 à environ 91 NIS en 2017, soit une différence de près de 10%. Le prix du lait infantile "Similac" est également passé de 77 NIS à 73 NIS, soit une baisse de 5%.

Selon les résultats, le panier de courses le moins cher est proposé par la chaîne de supermarchés Rami Levy (671 NIS). Il est suivi de celui d’Osher Ad (684 NIS), et en troisième position se place la chaîne Mahsanei Hashouk (NIS 744). La quatrième place de la liste est occupée par les supermarchés Yochananof (751 NIS), suivis par Salah Dahab (752 NIS).

Les magasins Victory se classent sixième sur la liste (754 NIS), suivi par la chaîne Supersol Deal EXTRA (783 NIS). Yesh Hessed arrive en 7ème position (801 NIS) et Shouk Hair en 8ème (805 NIS). À la neuvième place se trouve Yayinot Beitan (808 NIS) et Haassiriya clôture le Top 10 avec un panier de courses revenant à 815 NIS.

Le Al-Mashhadawi King Store se classe au 11e rang (816 NIS), suivi de Shufersal Deal ( 818 NIS), de Yesh Bachehouna (842 NIS), de Shufersal Sheli (886 NIS), de Fresh Market (NIS 887). À la 16ème place de la liste se trouve Mega Bair (907 NIS) et le supermarché le plus cher est Tiv Taam, avec un panier de courses coûtant  954 NIS.

Le moins cher? Rami Levy Shivouk Hashikma

Le moins cher? Rami Levy Shivouk Hashikma

Comme on l'a noté, toutes les chaînes (sauf Yesh BaShkhouna et Mega Bair ) ont connu une baisse des prix en 2017 par rapport à 2016, des produits nécessaires à la préparation de la fête. Par exemple, Osher Ad (second du pays en matière de prix bas) a entrepris la baisse des prix la plus importante (13%). Mahsanéi Hashuk et Yochananoff, qui ont des paniers d'achats bon marché, ont également enregistré une baisse des prix de 7%. Les chaînes Yesh Hesed et Shufersal Deal, qui sont près de la fin de la liste, ont baissé leurs prix d’environ 1%.

Selon Josh Goldschmidt, directeur général du Conseil israélien de la consommation, "le coût de la vie n'est pas seulement un slogan, il touche à la poche de chacun d'entre nous. Presque tous les consommateurs le sentent, chacun selon son mode de vie et ses contraintes. Ces contraintes nous conduisent parfois à une situation de non choix - mais dans le secteur du commerce de détail en général, et dans le secteur de l'alimentation en particulier, nous donnons aux consommateurs la liberté de choix".

Goldschmidt affirme que "une planification raisonnable des achats pour les fêtes peut faire économiser des centaines de shekels". La liberté de choisir commence par un choix intelligent du supermarché approprié (pas nécessairement le plus proche de chez nous, car cela se révèle parfois plus coûteux).

«Le consommateur continue à utiliser des applications qui fournissent une grande quantité d'informations sur les prix de la nourriture dans les différentes chaînes, pour choisir les produits et les forfaits qui lui conviennent le mieux, jusqu’à comparer le prix du produit dans le rayon par rapport au prix effectif en caisse . Et bien sûr, j’insiste sur la vérification du ticket de caisse. Tout cela permet de faire de sérieuses économies".

Goldschmidt note que «sur le même panier de produits, nous découvrons chaque semaine des écarts de dizaines de pourcents entre différents chaines de supermarchés et même entre des magasins de la même chaîne».

« Avec un peu de prévoyance, et peut-être même en vous débarrassant de vos vieilles habitudes, vous pouvez économiser des centaines de shekels pour la préparations de vos fêtes et vous faciliter la tâche en faisant face de manière plus réfléchie au coût de la vie ».

Source: walla.co.il

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi