Rosh Hachana à Ouman selon Rav Ovadia Yossef

Actualités - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
                               Rosh Hachana à Ouman selon Rav Ovadia Yossef

Le  21/08/07, Le pèlerinage sur la tombe du Tsadik Rabbi Nahman de Breslev est un rendez vous incontournable pour des milliers de Juifs à travers le monde. Pour beaucoup, ce moment est indissociable de la célébration même de la fête. Le Rav Ovadia Yossef se prononce sur une habitude qui amène de nombreux maris à laisser leurs familles pour se rendre en Ukraine.

Près d’un mois nous sépare de cette manifestation immense de Juifs, accourus des quatre coins de la planète pour implorer le mérite et la bénédiction du Tsadik Rabbi Nahman de Breslev, au seuil de la nouvelle année juive. Le Rav Ovadia Yossef, ancien Rishon Létsion d’Israël (Grand rabbin séfarade) vient à cette occasion de se prononcer sur cette coutume fort répandue, chez les hassidim comme chez les Juifs traditionalistes. "Il y a ici des sépultures de grands tsadikim de notre peuple, de saints tannaïm (Sages de l’époque de la Michna) dont le plus modeste parvenait à ressusciter les morts. Voilà que l’on laisse ces justes et que l’on s’en va à Ouman", a déclaré Rav Ovadia Yossef lors de son discours prononcé samedi soir dernier (18 août). Il s’est également prononcé sur l’admiration et la dévotion qu’un large public voue à Rabbi Nahman de Braslav : "Quoi Ouman ? Suffit-il d’être élève de ces élèves ?". Rappelons que par le passé, les œuvres du Tsadik, étudiées par bon nombre de Juifs, toutes tendances confondues, avaient été qualifiées de "pensées" par le leader du parti Shass.

A la fin de son discours, des membres du Shass rappelèrent que le Rav Ovadia permettait néanmoins de se rendre à Ouman. Le Rav Breslev Chalom Arouch rappela alors à l’assemblée qu’il avait lui-même demandé l’avis du Rav sur cette question, et qu’il s’était entendu répondre par l’affirmative. Le Rav fit alors un signe d’acquiescement de la tête. Le Rav Ovadia précisa par la suite : "Je n’ai pas dit, Has véchalom (que D.ieu préserve), de ne pas y aller ! Tout le monde a vu que je suis resté à côté (du Rav Arouch) sans parler. On a pensé que je revenais sur ma déclaration précédente, que je changeais d’avis. On a pensé que je regrettais (hazarti bitshouva) .Mais pourquoi aller à Ouman ? Ce ne sont pas nos coutumes".

Le Rav Ovadia Yossef a rappelé que chaque Juif se devait de rester avec sa famille lors de la fête de Rosh Hachana (car nombreux sont ceux qui s’y rendent seuls). "Ces hassidim font ce qu’ils font. Bien. Qu’est ce que cela peut me faire ? Suis-je hassid de Ouman ? Mais vous, sachez que chaque bon Juif, réfléchi et sensé, doit le soir de Rosh Hachana, se consacrer à sa famille. Tous mangent, boivent et se réjouissent ensemble. Ça, c’est la fête. Pour la fête, on doit se réjouir. Pendant une fête, que doit-on faire : se rendre sur un tombeau ou se réjouir ? Il faut être joyeux, pas en deuil ni se répandre en supplications ou autres choses. Penser tout le temps à réaliser ce commandement positif (Mitsvat Assé) de se réjouir. Celui qui va à Ouman réalise la Mitsva ‘tu te réjouiras … à Ouman’ au lieu de ‘tu te réjouiras … pendant la fête’. Qu’est ce que c’est que ça ? Ces choses-là ? Nous avons des règles, des lois droites que l’homme fera, et vivra par elles. Il n’abandonnera pas sa maison pour se rendre ailleurs. Ce n’est pas la voie que nous ont enseignée nos maîtres, dont nous suivons les traces".

Vos réactions

  1. ylbreslev@yahoo.fr'lellouche

    la force d’ un homme est plus grande que celle du yetser ara.
    un dirigeant peut eloigné une myriade d’ames en un seul coup ;alors que le yetser ara aurait a multiplier son acte autant de fois qu’il y aurait d’ames à éloigner.
    Soyons tous, toujours méritant d’etre invité chez le tsadik rabbi nahman de breslev descendant du roi david par trois liens direct.
    et prions pour que les opposants fassent techouva.
    seul le machiah dévoilera breslev.
    comment certains peuvent pretendre pouvoir faire des pydione nefech alors qu’ils faut pour cela acceder aux portes des bates dinims.
    rabenou y accede a toutes et meme plus et davka il nous demandent de venir a roch a chana qui n’est autre que yom a din!!!
    achrénou achrénou yech lanou rabbi kazé
    ouman ouman roch a chana

    Répondre
  2. dan@fidealis.com'dan haim

    Shalom
    A tous ceux qui ont encore l’espoir de commencer a vivre et qui voient dans le judaisme non pas une suite d’obligations interminables ou une belle construction intellectuelle mais des conseils pour retrouver la joie veritable… rentrer en contact avec leur ame et lui permettre de s’exprimer…. , Qui peuvent croire malgre toutes leurs difficultes a tirer de la vitalite des mitzvots qu’il y a ,a la grace de D… , des tsadikims qui travaillent pour le peuple d’Israel et font descendre dans ce monde des methodes pour reparer la communication avec D… aussi simple que de dire le tikoun Haclali (10 psaumes de David Hamelekh choisis par R. Nahman de breslev ) ou de s’isoler un moment chaque jour pour ne pas se disloquer ici bas et se perdre de vue… UN tsadik ,pilier du monde qui a dit qu’il avait trouve la methode pour ramener meme les non juifs a D… , sans coup de fusil ni pression quelquonque… ou mortification : par la joie tout simplement…
    Un homme joyeux est rassasie , il a la force de dire non a ce qui est contraire a la thora… un homme joyeux peut se retenir sans effort… il ressent la presence divine a chaque instant , il communique et pour rien au monde il ne fera de la peine a son pere… Il vit une vie normale de mari , papa , copain… et pourtant chacun de ses actes devoilent la presence de D… ici bas…
    Ce meme tsadik a demende a ce que l’on se rende a Roch Hachana sur sa tombe pour preparer la nouvelle annee… encore faut il croire qu’il y a quelque chose de nouveau de mieux a etre pour chercher a se reparer …
    Les freres de Yossef ont eu la meme reaction que … Qu’est ce que tu nous racontes toi le petit reveur ( Yossef Hatsadik ), que peux tu faire de mieux pour nous? Nous sommes les fondateurs des 12 tribus?!!!… ils ont meme voulu le tuer pour cela… de la a decoule l’exile en Egypte , le veau d’or, les explorateurs et toutes les epreuves de peuple d’Israel jusqu »a aujourd’hui… parce que les grands de la generation n’ont pas pu reconnaitre le Tsadik de leur generation et ne l’ont pas laisser faire son travail de ramener tout le peuple a un contact parfait avec D… Trop de soi disant logique, donc beaucoup de fausses limites … d’ou beaucoup de tristesse… et de en fin de compte de desespoir d’etre sauves …
    Si tu veux servir sincerement D… et que tu entends parler d’un Tsadik (Rabbi Nahman de Breslev) qui t’a certifie devant temoins que si tu l’ecoutes tu vas arriver a ta perfection… NE PERDS PAS UNE MINUTE !!!

    http://WWW.Breslev.fr

    Répondre
  3. nico.bens@yahoo.fr'Eliahou Bensoussan

    Moi cette année j’ai fais le voyage à Ouman et je vais essayer de vous donner mes impressions …

    Quand on se retrouve à faire le « Tachlih » au milieu d’une soixantaine de milliers d’âme (60000 et peut être +) on se dit que d’être la, à cet instant dans ce pays des plus simplistes en termes de confort et des plus hostiles à l’existence juive dans son passé, c’est qu’il faut être très, très, très fort pour rouler autant de juifs ?

    Maintenant Partir ? pas Partir ?

    Parler sur Rabbi Nahman de Breslev et ses écrits.

    En général j’ai l’habitude de donner mon avis après avoir gouter au fruit, pas avant.

    Maintenant rentrer dans les discussions des tsadikims :

    Le Rav Ovadia Yossef, que son mérite et sa sainte torah nous protège.

    Rabbi Nahman de Breslev, que son mérite et sa sainte torah nous protège.

    Je ne suis pas moi-même au niveau de ces Tsadikims pour rentrer dans leur discussion.

    Vouloir partir à Ouman c’est simplement vouloir faire Téchouva

    Que hachem nous juge du bon coté et qu’il nous fasse jouir d’une année de miel, de santé, d’études sincères de la torah et de l’attachement aux tsadikims.

    Répondre
  4. harry_benmoussa@msn.com'Shlomo

    Shalom a tous
    Mistama que le rav ovadia yossef a raison, ce sont des minhaguim de hassidim. En rien on a une obligation de se retrouver a Ouman avec des hassidim de bretslev et boire et se réjouir sans sa femme et ses enfants!
    Le propre de l’homme al pi tora c’est de réjouir sa femme et sa famille et de les entourer dans des grands moments comme celui ci
    Imaginez vous un homme a l’habitude de partir tous les ans depuis la naissance de son fils ou de sa fille a ouman, ses enfants ne l’ont jamais vu pour rosh ashana, qu’est ce qui fera que la valeur de cette fete aura un sens particulier pour eux? qu’est ce qui fera qu’ils connaitront bien les minhaguim de cette fete?

    Les hassidims font ce qu’ils veulent ils doivent se vouer corps et ames a leur rebbe, mais pas tout le monde ne peut se considérer comme des hassidims!

    Répondre
  5. bob.delambre@yahoo.fr'bob delambre

    Aller pour roch ashana chez Rabbi Nahman de Breslev a ouman est une des raisons de notre guilgoul ,c’est un tikoun pour toutes les generations precedentes ,qui mieux que lui pourra etre notre avocat en ce jour de jugement,les sfarims kdoshims sont pleins a rabord d’arguments tres percutants ,encore faut il y croire ,la confiance en rabbi nahman de breslev est un immense cadeau qui bien sur se merite , une piece de monnaie ne peut avoir une seule face ,tout est duel ,le courant est alternatif ,le bien n’existe que grace au mal ,ciel et terre ,lumiere et ombre ect ect ect arriver a ouman est une victoire pour la remporter il faut se battre contre des betes feroces dont la plus dangeureuse est sa propre volonté ,sans parler de sa femme de ses beaux parents des biens pensants de son rav souvent le psak du rav ovadia est vitale ………….. afin de nous donner du merite

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi