Recherche israélienne: la noradrénaline joue un rôle dans les perceptions sensorielles

Actualités, High-Tech, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Recherche israélienne: la noradrénaline joue un rôle dans les perceptions sensorielles

Être conscient de notre environnement est un aspect fondamental de notre existence. Mais qu'est-ce qui, dans notre composition biologique, détermine comment nous accédons et interprétons le flot ininterrompu d'informations qui nous entoure?

Une nouvelle étude de l'Université de Tel Aviv publiée dans Current Biology suggère que la noradrénaline, un neurotransmetteur responsable de l'éveil dans le cerveau, joue un rôle essentiel dans nos premières perceptions sensorielles du monde.

«Jusqu'à présent, la science médicale croyait que la noradrénaline était impliquée dans la vigilance, le stress, l'attention et la prise de décision», explique le Dr Yuval Nir, de la faculté de médecine Sackler de l’université de Tel Aviv (TAU) et de la Sagol School of Neuroscience. "Notre étude montre que, en fait, la noradrénaline joue un rôle essentiel dans les premiers stades de la perception, déterminant notre capacité à percevoir les événements qui nous entourent."

La recherche a été menée conjointement par le Dr Hagar Gelbard-Sagiv et Efrat Magidov de la faculté de médecine Sackler de TAU et de la Sagol School of Neuroscience, en collaboration avec le Dr Haggai Sharon et le professeur Talma Hendler de TAU et le Sagol Brain Institute de Tel Aviv Medical Center.

Les scientifiques ont mené une série d'expériences sur 30 participants au Sagol Brain Institute du Centre médical de Tel Aviv. Les sujets ont participé à trois séances différentes au cours desquelles ils ont reçu (1) des médicaments qui abaissaient les taux de noradrénaline; (2) des médicaments qui augmentaient ces niveaux; ou (3) un placebo.

Les tests après l’absorption du médicament

Les tests après l’absorption du médicament

Après avoir pris le médicament, les participants ont été invités à effectuer des tâches visuelles telles que la détection et la distinction entre des images à faible contraste, tandis que les chercheurs mesuraient leur activité cérébrale par EEG ou IRM. Les chercheurs espéraient déterminer comment les différents niveaux de noradrénaline affectent la perception visuelle et la façon dont le cerveau réagit aux images.

"Nous avons déterminé que la noradrénaline affectait la capacité des participants à détecter les images à faible contraste. Même si les images étaient identiques dans chaque cas, leur visibilité a changé d'une session à l'autre. Nous pourrions prédire si les sujets pourraient percevoir ces images en examinant les niveaux de noradrénaline dans leurs systèmes », explique le Dr Gelbard-Sagiv.

"Nos mesures de l'activité cérébrale montrent que les premières étapes du traitement visuel sont assez automatiques, mais le traitement tardif dans le cortex cérébral est affecté par la noradrénaline et détermine si une image va entrer dans notre flux de conscience", ajoute Magidov.

"Beaucoup de gens souffrent de difficultés à s’endormir et à passer une bonne nuit", note le Dr Nir. "Nous espérons suivre ces résultats et tester si la noradrénaline détermine également si les stimuli sensoriels tels que les sons nous réveillent de notre sommeil.

"Nous espérons qu'à l'avenir nos résultats ouvriront de nouvelles voies pour le développement de meilleurs produits anesthésiants et de nouveaux outils pour la détection précoce de situations dangereuses, telles que les défaillances au volant ou en vol."

Source : Jewish Press

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi