Quelles dépenses de sécurité pour le Président israélien ?

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Quelles dépenses de sécurité pour le Président israélien ?

Les dépenses de sécurité du Président Rivlin se sont montées à 1,4 million de shekel pour l'année 2015, contre 1,1 million déboursé pour l’ancien Président Shimon Peres.

Un montant de 1,4 million de shekel a été alloué pour la sécurisation des voyages internationaux du président israélien Reuven Rivlin au cours de l’année 2015, comparativement aux 1,1 million de shekel comptabilisés pour assurer la sécurité des voyages de l'ancien président Shimon Peres cette même année.

Plus de frais donc pour Reouven Rivlin que pour Shimon Peres. Par exemple, une liste des dépenses 2015 montre que la participation du président Rivlin aux funérailles de l’ancien président de Singapour Lee Kuan Yew a coûté 241,514 shekels, dont 178.000 shekel en dépenses de sécurité.

La visite du président Rivlin en Allemagne à l'occasion de l'anniversaire des relations entre les deux pays a coûté 121,185 shekel. Les billets d'avion pour les gardes du corps de l'ancien président Peres pour la réunion des pays africains au Congo ont coûté 65.290 shekel, et 28,980 shekel pour le rassemblement des communautés juives au Canada.

Qui dépense plus en sécurité?

Qui dépense plus en sécurité?

Les données ont également révélé que le paiement annuel de la taxe foncière de la résidence présidentielle pour 2015 atteignait les 1,1 million de shekel, et la facture d'électricité de cette même résidence pour cette même année s’est montée à un total de 547,842 shekel.

Le porte parole de la résidente présidentielle a répondu : « Les données transmises reflètent la transparence des dépenses du Président. En ce qui concerne les exigences de sécurité, elles sont déterminées par des organismes chargés de la sécurité des personnes, et le président n'a pas le droit d'exercer son pouvoir pour influer sur leurs instructions."

L’avocate Nirith Blair, directrice de l'accès à l'information, a déclaré: "Concernant la publication des frais 2015,  nous avons été heureux de découvrir la résidence présidentielle multiplie les efforts de transparence et de liberté d'information.  Les dépenses ont été transmises de manière claire et accessible, permettant au public d'examiner l'utilisation des fonds publics.»

Source : IsraelHaYom

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi