Premières compensations pour les survivants juifs du pogrom d'Iasi

Actualités, Antisémitisme/Racisme, International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Premières compensations pour les survivants juifs du pogrom d'Iasi

La conférence a alloué un total de 392 millions de dollars à plus de 300 organisations en 2017.

Les survivants juifs du pogrom de 1941 à Iasi, en Roumanie et des trains de la mort qui ont emporté les survivants du massacre sont maintenant admissibles à recevoir des pensions de compensation.

Julius Berman, président de la Conférence sur les revendications matérielles juives contre l'Allemagne, ou la Conférence des réclamations, en a fait l'annonce dans un communiqué mercredi après des négociations entamées au début du mois à Berlin avec le gouvernement allemand.

En vertu de l'accord, les survivants roumains recevront une augmentation des soins à domicile et d'autres services offerts dans le cadre de programmes de la Conférence des réclamations dans le monde entier. Certains fonds supplémentaires seront également utilisés pour offrir des pensions aux survivants d'Iasi qui n'en reçoivent actuellement pas.

Le pogrom d'Iasi, en Roumanie, en 1941

Le pogrom d'Iasi, en Roumanie, en 1941

Environ 15 000 juifs ont été assassinés lors du pogrom de juin 1941 ou sont morts dans les trains - qui ont emporté de nombreux survivants du massacre à travers le pays pendant huit jours - de suffocation, de déshydratation et de famine. Les Juifs laissés en arrière à Iasi ont été forcés de vivre dans une section désignée de la ville établie comme un ghetto ouvert, avec un couvre-feu et dans la peur constante de la déportation dans les camps de travail, tout en subissant les coups et la cruauté régulière des soldats allemands et roumains.

"Les horreurs infligées aux Juifs d'Iasi ont finalement été reconnues plus de 70 ans plus tard", a déclaré Stuart Eizenstat, un négociateur spécialisé dans la Conférence des réclamations, dans un communiqué. "Ces survivants ont subi des souffrances inimaginables. Pour ceux qui sont encore de ce monde, nous avons obtenu une petite mesure de justice, même après tout ce temps.

"Bien qu'aucune somme d'argent ne puisse jamais compenser les souffrances et les pertes indescriptibles des survivants de l'Holocauste, ces héros âgés méritent la reconnaissance que ces paiements augmentés fourniront", a ajouté Julius Berman, président de la conférence.

La Conférence des réclamations a alloué, grâce à des négociations avec le gouvernement allemand, un total de 392 millions de dollars à plus de 300 organisations en 2017. Les fonds servent à soutenir les survivants de l'Holocauste dans 45 pays avec des soins à domicile, des programmes alimentaires, des soins médicaux, des soins dentaires , des aides financières d'urgence et des transports.

Source : Jta.org - Jpost

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi