Pourquoi les jeunes en Israël travaillent dur et ne gagnent pas leur vie

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Pourquoi les jeunes en Israël travaillent dur et ne gagnent pas leur vie

Pourquoi les jeunes en Israël travaillent dur et ne gagnent pas leur vie

Prof. Yaron Zelicha donne son avis sur la situation des jeunes dans le pays
Ils font tout correctement mais  ne trouvent pas de travail, ne peuvent pas acheter un appartement.

Chaque jeune Israélien qui entre sur le marché du travail rencontre cinq obstacles majeurs pour vivre correctement.

Premier obstacle - les opportunités d'emploi sont plus faibles qu'auparavant.
Le nombre d'emplois pouvant payer un salaire approprié pour le niveau d'éducation est particulièrement limité.

Deuxième obstacle - si notre jeune  décide de créer une entreprise, il se heurtera à des difficultés. Impôts élevés, difficultés à obtenir un crédit.

Un environnement à risque important à cause des innombrables monopoles, de lourdes difficultés bureaucratiques qui entraînent une insécurité.

Troisième obstacle - le jeune israélien travaillera quelques centaines d'heures de plus chaque année que n'importe quel jeune occidental comme lui. Il travaillera des centaines d'heures de plus, mais gagnera quelques dizaines de pour cent de moins que le salaire moyen en Occident.

Quatrième obstacle - le jeune israélien devra financer des études supérieures coûteuses, mais ne recevra pas une compensation adéquate pour cette formation sur le marché du travail.

Le cinquième obstacle est vraiment insultant : notre jeune  israélien sera blâmé pour sa très faible productivité.

Comment se fait-il que nos jeunes  les plus éduqués, qui travaillent le plus dur, paient les impôts les plus chers, consomment les produits et services les plus chers soient finalement accusés de faible productivité?

Tous les points que j'ai décrits sont les symptômes d'une maladie. Des politiques économiques insensées qui englobent les monopoles, renforcent les banques et étouffent la croissanceEn Israël, il y a plus d'une centaine de monopoles. Un nombre record qui n'a pas son pareil dans le monde.

Et que font les monopoles?

Ils réduisent la quantité de produits et de services qu'ils produisent afin de pouvoir augmenter les prix. Le résultat: les prix en Israël sont en moyenne vingt-cinq pour cent plus élevés que les prix en Occident.

De nombreux gouvernements occidentaux combattent courageusement ces tendances dangereuses. Combattre les grandes entreprises et les monopoles pour garder les jeunes et leur liberté d'opportunité pour un travail décent. En Israël, cependant, il semble que le gouvernement est en fait occupé à protéger les monopoles.

Mais ce n'est pas tout. Réduire la quantité réduit également l'activité économique et le nombre d'emplois. Si vous devez produire moins, vous n'avez pas besoin d'autant de travailleurs.

Par conséquent, les employés doivent se concurrencer sur le marché des employeurs. Ils sont obligés d'apporter plus de travail et plus d'éducation mais se contentent d'un salaire inférieur. Et enfin, les monopoles, les taxes gouvernementales et les banques étouffent également les petites entreprises.

Cette politique est particulièrement scandaleuse face à la crise de Corona.

Le gouvernement a investi des sommes excessives dans de nombreuses grandes entreprises, mais quatre-vingt mille petites entreprises sont sur le point de fermer cette année. Quatre-vingt mille! Un cinquième des entreprises en Israël.

Il est donc temps que nous demandions au gouvernement de mener une politique économique favorable à la croissance, de mener des réformes fondamentales dans les secteurs de l'économie.

Démanteler les monopoles et neutraliser les magnats de ces monopoles est la première solution, la concurrence permet plus de diversité, plus de choix, plus de travail, et de meilleurs salaires et un pouvoir d'achat supérieur.

Protéger les monopoles mènent à la ruine du pays, seul  le domaine de la High Tech est encore préservé de ce système, mais pour combien de temps ?
Et alors quoi ? Si nous ne sommes pas dans la High Tech devons nous inquiéter ou nous résigner?

Briser les monopoles supprimera les avantages fiscaux pour les grandes entreprises et réduira les impôts des consommateurs et des petites entreprises. 

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi