Pourquoi Israël a versé un milliard de shekels à des personnes qui n'étaient pas au chômage - vidéos-

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Pourquoi Israël a versé un milliard de shekels à des personnes qui n'étaient pas au chômage - vidéos-

Écoutez cette blague: nous avons payé un milliard de shekels aux chômeurs qui ne sont pas vraiment au chômage parce que la sécurité sociale et le service de l'emploi ne s'aiment pas et ne peuvent pas communiquer correctement. Ce n'est pas drôle. C'est simplement la réalité.

Cette histoire étonnante, publiée pour la première fois dans The Marker, est la suivante: il y a environ 380 000 chômeurs, peut-être plus, peut-être moins, qui ont reçu un milliard de shekels d'allocations de chômage alors qu'ils ne sont pas vraiment au chômage.

Aujourd'hui, lorsque quelqu'un quitte le marché du travail et se retrouve au chômage, il doit s'inscrire auprès du service de l'emploi.

Le service de l'emploi transfère les informations à la sécurité sociale.
La sécurité sociale vérifie s'il a droit aux allocations de chômage et le paie ensuite.

C'est juste qu'à l'époque de Corona, impossible de se rendre physiquement au service de l'emploi et de déclarer avoir repris un travail ou de retour à son emploi.

Et il s'avère donc que le service de l'emploi ne sait pas qui est revenu sur le marché du travail ou pas car les gens ne prennent pas toujours la peine de se présenter...

Pourtant, au cours de l'année dernière nous avons dit cette histoire 200 fois et d'autres personnes l'ont également fait savoir autant de fois, et pourtant, nous avons atteint un point où 380000 chômeurs, peut-être plus, peut-être moins, ont reçu un milliard de shekels d'allocations chômage qu'ils ne méritent pas.

Comment en sommes-nous arrivés à cette situation?

Nous sommes arrivés à cette situation parce que nous avons trop d'organes et trop de bureaucratie et que personne n'est disposé à abandonner sa position au profit d'une information collective les comités ouvriers, le Likud et les travaillistes etc...

Peut-être que le service de l'emploi devrait être fermé, peut-être pas, c'est peut-être  nécessaire, mais cette situation bureaucratique incroyable doit être corrigée. Cela commence par un milliard de shekels et cela se terminera par beaucoup plus.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi