Port du masque et port de l'étoile durant la Shoah une comparaison scandaleuse au Kansas

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Port du masque et port de l'étoile de David une comparaison scandaleuse au Kansas

Coronavirus : Masque et Shoah

Le Kansas est un des états relativement touchés des Etats-Unis où l'on perçoit une augmentation considérable des cas. 16,165 cas ont été décomptés à ce jour dont 284 décès seulement pour cette région.

Pendant que certains états suspendent leur politique de déconfinement, d’autres infligent de nouvelles règles à leur population.

C’est le cas au Kansas par la gouverneure démocrate, Laura Kelly. Celle-ci souhaitant sortir de la première phase de la pandémie a mis en place une ordonnance qui stipule le port obligatoire du masque dans les lieux publics et les lieux de travail. Cette exigence est entrée en vigueur le vendredi 03 juillet.

Mais plusieurs réactions sont survenues par la suite dont une comparaison étonnante entre ce port obligatoire des masques et la Shoah. Une caricature apparaissant le jour même dans un journal local. Il s’agit de Dane Hicks dans Anderson County Review, un des responsables locales du parti républicain.

On y voit Laura Kelly portant un masque accompagnée d’une étoile comme celle imposée à l’époque ainsi qu’un wagon où des familles juives montent. L’image est suivie de ce texte :
« Lockdown Laura dit : Mettez votre masque ... et montez dans le wagon à bestiaux ».

La gouverneure catholique a immédiatement réagi. « La décision de M. Hicks de publier des images antisémites est profondément offensante et il devrait les retirer immédiatement » a-t-elle déclaré.

Mais pour M. Hicks, les caricatures politiques existent et servent à provoquer des discussions. Il n’est donc pas question pour lui de la retirer, bien qu’elles soient condamnées par le parti démocrate.

Le chef des minorités démocrates, Anthony Hensley rajoute que « la caricature était choquante et répugnante », ainsi que le chef de la minorité démocratique du sénateur de l'État du Kansas, Tom Sawyer, qui la qualifie de « dangereuse et d’irresponsable ».

Toutefois il s’engage à présenter ses excuses si des personnes seraient blessées par son geste, tout en affirmant que ce sont les actions de Mme Kelly, qualifiée sur certains réseaux sociaux de « parasite marxiste libérale », qui sont un danger. Il poursuit sur l’idée qu’« ils sont mon ennemi » dans ses convictions d’américain traditionnel.

Hicks se défend de plus, en comparant cela aux caricatures qu’a rencontré D. Trump souvent relié à A. Hitler. A noter que le Kansas est un état à forte tendance conservatrice. D. Trump avait obtenu 73% des voix, lors des élections de 2016, dans ce comté.

On y voit donc une réelle comparaison entre les mesures drastiques du port d’un masque et celles du port de l’étoile durant la Shoah.
Une comparaison ici scandaleuse mêlant des pratiques sanitaires à des lois raciales rencontrées durant l’histoire.

Celle-ci menant à de véritables questionnements sur l’hypocrisie de cette mesure. En effet, le port du masque est vu par certain comme un moyen de se protéger, alors que pour d’autres, il s’agit d’une règle stricte qui n'évite pas la propagation du virus
Certains pays , dont la France, affirmaient au départ que le masque était inutile avant de le rendre obligatoire par la suite. Bien qu’il s’agisse d’un fait politique et surtout américain, l’obligation est ici reprochée. Une vision rencontrée assez fréquemment.

Tout en évoquant mon expérience personnelle, j’ai pu rencontrer ce genre de comparaison à mon arrivée à l’aéroport de Tel Aviv. Une femme scandait des propos tel que « Od Shoah » face aux mesures strictes qui semblait lui rappeler celles des nazies de l’époque.

Marine Nicolau 

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi