Photographe juif : Eduard Isaac Asser pionnier de la photographie

Actualités, Artistes, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Eduard Isaac Asser pionnier de la photographie

Eduard Isaac Asser était le fils d'un juriste célèbre de Hollande. Il étudia le droit à Amsterdam pour suivre les traces de son père. Mais grand amateur d'art il s'essaie d'abord au daguerréotype . De passage à Paris plusieurs fois il se lance dans la photograpie et approfondir la connaissance des techniques de cette nouvelle expression plastique.

Avec l'aide de livres techniques en français, des produits chimiques dangereux, des papiers de tirage préparés par lui-même, il produisit patiemment ses premières photos. En 1857, il développe un procédé de photo-lithographie qui permet de produire des photos peu chers. Il brevète cette tecnique appelée "procédé Asser" et elle est pour beaucoup dans sa renomée et son succès d'alors.

Comme beaucoup de pionniers de la photo Eduard Isaac Asser effectue avant tout des portraits de sa famille et de ses amis. Il passe ensuite, en revisitant les grands genres picturaux, aux autoportraits, natures mortes et paysages urbains dans l'esprit de la grande peinture hollandaise du XVIIème siècle.Ses photos gardent d'une part un intérêt historique et on lui doit les plus vieilles photographies de sa ville . Mais d'autre part et parce qu'il fait preuve d'un regard, ses clichés doivent être comprise comme des oeuvres d'art à part entière. Sans le savoir le Hollandais ouvre déjà la voie à une maîtrise orginale du langage photographique.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi