Pénurie de masques : une véritable mascarade !

Actualités, Contre la désinformation, International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

 Coronavirus : La flambée épidémique progresse

163 pays dans le monde sont touchés par le virus, 272 000 personnes sont infectées

et 11 299 personnes ont perdu la vie.

La Région européenne, épicentre de l’épidémie compte 115 000 cas recensés et 5000 morts (ndr - sources  CCES - OMS)

« Je tiens à saluer tous ces agents de santé courageux et altruistes qui sont en première ligne, cherchant à prévenir, endiguer et atténuer les effets de cette pandémie et s’occupant de ceux qui sont gravement malades. Je vous remercie pour votre énorme contribution. »

Déclaration du docteur Hans Henri P. Kluge, directeur régional de l’OMS pour l’Europe.

 

La France démasquée !

450 morts, 12625 cas de contamination dont 1297hospitalisés en état grave.

Le bilan du covid-19 s’alourdit chaque jour en France et les hôpitaux craignent de ne plus pouvoir faire face

à l’afflux des malades en nette progression. Au cours des dernières 24 h. le virus a provoqué 108 nouveaux décès.

Le gouvernement Macron martèle par discours et communiqués aux médias que les français sont indisciplinés face à l’application des récentes mesures de confinement mis en place. Il l’a encore rappelé hier lors de la cellule interministérielle de crise. Les cas maladroits, parfois irréfléchis de certains individus « irresponsables » ne peuvent mettre en cause le comportement de millions de Français, qui en aucun cas ne souhaitent se retrouver pour le meilleur aux urgences et pour le pire dans un linceul.

Il n’est dès lors plus question d‘égarement ni de politique politicienne, mais de rassemblement d’un peuple dans un esprit et une volonté solidaire pour défendre et protéger sa survie.

Le gouvernement se pose-t-il à un seul instant, la question sur ses responsabilités d’état en matière de gestion de crise sanitaire d’une telle ampleur, les failles ouvertes dans le dispositif gouvernemental de prévention tardive et de l’incohérence d’une stratégie adoptée depuis le début de l’épidémie du coronavirus.

L’alerte est imminente : combien faudra-t-il encore de morts pour donner enfin les moyens au personnel soignant et hospitalier d’exercer leur travail dans des conditions de dignité et de respect des risques sanitaires les plus élémentaires.

Quelle valeur faut-il accorder aux discours prononcés, en début d’année par l’ex-ministre de la santé qui malgré les communiqués inquiétants de l’OMS de ce qui se passait en Chine, minimisait une situation déjà « alarmante » et qui par la suite pleurait sur un drame annoncé et dénonçait pour s’affranchir les auteurs d’un crime sanitaire !

Le collectif C19 (composé de médecins et de soignants) fait acte de négligence coupable dans la gestion de la crise liée au Covid-19 devant la Cour de Justice de la République.

Pénurie de masques : une véritable mascarade !

Comment expliquer l’impensable hypothèse que La France 6ème puissance économique mondiale serait incapable de produire rapidement et massivement les millions de masques indispensables à la protection du peuple Français face à l’ampleur d’une épidémie qui s’aggrave ?

On demande aux Français de mettre un masque (encore faudrait-il être en mesure d’en assurer la diffusion) que s’ils sont malades… mais en France pour l’instant, on ne fait aucun test systématique !

Il faudrait nous expliquer comment savoir si l’on est contaminé puisque ce virus est asymptomatique !

  • « C’est une économie de santé de pays sous-développés, la pénurie des masques devra un jour être expliquée » s’alarme Philippe Juvin (chef de service des urgences de l’hôpital européen Georges-Pompidou) dans un récent Journal télévisé.
  • Jean-Luc Mélenchon de son côté réclame « la décision imminente de mobiliser les moyens de production pour produire les millions de masques dont les Français ont besoin. »
  • Marine Le Pen demande solennellement au Président de la République de mettre à disposition de manière massive des moyens pour les hôpitaux, les soignants, les médecins de ville, infirmiers, ambulanciers afin de leur permettre de faire leur travail dans des conditions correctes de protection.»

La prise de conscience de nos concitoyens et la mobilisation des médias doivent être plus que jamais réactive et vigilante face à l’absence de moyens et au manque d’équipement de protection des soignants, personnel médical et hospitalier et toutes les personnes les plus exposées au virus. Il faut dénoncer l’insécurité de ceux qui sont confrontés chaque jour au virus pour sauver des vies.

Par manque de masque, le soignant devient alors un contaminant potentiel !

Qui portera dans ce cas la responsabilité de pertes de vies humaines supplémentaires …

La France n’est pas en guerre, elle est « prise en otage» entre un virus planétaire et l’incohérence, le manquement et l’irresponsabilité des hommes. Quand les masques tomberont, nombreux seront « les irresponsables » qui perdront la face.

 

Alexandre BLONDIN

News WPA - 21/03/2020

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi