Israël: les Palestiniens prévoient un jour de colère vendredi

Actualités, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Les Palestiniens prévoient un jour de colère vendredi

Des organisations palestiniennes préparent des manifestations à grande échelle contre la politique américaine et israélienne.

Les forces nationales et islamiques, l'organe de coordination suprême des organisations palestiniennes, ont annoncé lundi que ce vendredi 16 mars sera un "jour de colère populaire" dans tous les points de friction, les points de contrôle et les "implantations".

L'annonce officielle par les Forces Nationales et Islamiques appelle le public palestinien à se soulever contre la politique de l'administration américaine et d'Israël sur la question palestinienne, soulignant l'importance de mettre en œuvre les décisions du Conseil Central de l'OLP, y compris y compris la rupture des liens avec Israël et la révocation de sa reconnaissance tant qu'il ne reconnaît pas "l'état de Palestine".

Jour de colère pour les Palestiniens

Jour de colère pour les Palestiniens

Israël a également été accusé d'escalade de «crimes de colons» dans des attaques contre des routes de contournement, des villages et dans les tirs de munitions réelles contre les Palestiniens sous la protection de «l'armée d'occupation et de ses commandants».

La semaine dernière, des responsables à Gaza ont déclaré que des centaines de tentes devaient être érigées près de la frontière entre Gaza et Israël pour une manifestation de six semaines entre le 30 mars et le 15 mai.

Les manifestants prévoient d'appeler à l'octroi d'un droit de retour à des millions de soi-disant «réfugiés palestiniens» à travers le Moyen-Orient.

Les médias israéliens ont déclaré que l'armée considérait l'événement comme une menace potentielle à la sécurité, tandis que les autorités étaient préoccupées par la façon de réagir si la violence éclatait en présence de femmes et d’enfants parmi les manifestants.

Le Hamas a nié avoir initié la manifestation des tentes.

Source : Arutz 7

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi