Benjamin Netanyahu: 47 pays sur 54 aiment Israël

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Benjamin Netanyahu: 47 pays sur 54 aiment Israël

Le Premier ministre et ministre des Affaires étrangères par intérim Benjamin Netanyahu a déclaré lundi à la commission des affaires étrangères et de la défense de la Knesset qu'il allait présenter le jour même un sondage Internet mené dans 54 pays différents sur les six continents. "Nous y voyons un grand changement, les actifs d'Israël sont très demandés".

"Presque tous les pays, 50 d’entre eux, voient Israël comme un pays fort avec des atouts", s’est vanté Netanyahu. "47 des 54 pays, y compris les pays arabes, veulent resserrer leurs liens avec Israël."

"C'est ce que vous ressentez ici, nous vivons dans le flot incessant de leaders venant en visite dans le pays - Premiers ministres, présidents, ministres des Affaires étrangères, diplomates, sénateurs, membres du Congrès", a poursuivi le Premier ministre. "Cela trouve aussi son expression dans notre enquête et c'est à la fois intéressant et important. Lorsque nous passons du niveau des gouvernements à celui des publics et c’est ce qui se passe, les données seront bientôt accessibles, cela prouve qu’il y a du changement.

Je dirais que c'est un changement bienvenu qui, à mon avis, contient en soi la plus grande bénédiction et le plus grand espoir, surtout dans les revirements que nous commençons à voir dans le monde arabe, qui sont vraiment sans précédent. Il se pourrait qu'il y ait de l'espoir ici pour une nouvelle voie qui, à la fin, portera ses fruits en ce qui concerne la paix. "

Benjamin Netanyahu

Benjamin Netanyahu

Nétanyahou a déclaré à la commission de la Knesset qu'il se félicitait de cette opportunité "de discuter de la politique étrangère de l'Etat d'Israël - ses objectifs, ses actions et ses résultats", insistant sur le fait qu'Israël est "en plein essor diplomatique, sans précédent dans les annales de l'Etat d'Israël. "

"Nous sommes en contact permanent avec un nombre croissant de pays sur les six continents [...] remplis de réunions et d'accords avec les chefs des grandes puissances, notamment les Etats-Unis, la Chine, la Russie, l'Inde, le Japon et de nombreux pays du G20."

Il est dommage que, avec toute cette impressionnante influence mondiale, le Premier ministre n'ait pas réussi à se faire inviter à la rencontre entre les représentants des Etats-Unis, de la Russie et de la Jordanie qui ont décidé d'autoriser l'Iran, l'ennemi juré d'Israël, à camper à moins de 5 km de la frontière d'Israël.

Le ministre des Affaires étrangères par intérim a déclaré au comité que la politique étrangère d'Israël connaît de "grands changements" qui ne sont "pas automatiques - ils sont le résultat d'une politique".

"Cette politique comprend deux bases solides", a expliqué Netanyahu. "La force économique et technologique d'Israël qui intéresse tous les pays; et la force militaire d'intelligence d'Israël qui intéresse aussi presque tous les pays. "

"Nous sommes en train de tisser ensemble ces forces diplomatiques qui se traduisent par un resserrement des liens bilatéraux et, même si nous savons que cela prendra plusieurs années, des liens multilatéraux. Par exemple, le Mexique a décidé de modifier dix de ses votes maintenant à l'Assemblée générale des Nations Unies, et l'Inde a déjà changé. Des changements se passent même dans le monde arabe - nous en discuterons en comité; ces changements ont une grande portée ", a-t-il déclaré, concluant:" Mais le plus important est le tissu bilatéral dans lequel Israël devient progressivement une force mondiale en raison de sa valeur ".

Source : The Jewish Press

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi