Argentine : Netanyahu va récupérer des archives de la période nazie

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Argentine : Netanyahu va récupérer des archives de la période nazie

Les médias argentins ont rapporté que le président Mauricio Macri s'engagerait à transférer à Israël des archives documentant les liens entre l'Argentine et le régime nazi pendant la Seconde Guerre mondiale, mais surtout pendant les années qui ont suivi, lorsque le régime de Juan Domingo Perón a aidé les fonctionnaires nazis ayant fui vers Buenos Aires pour s’y réfugier.

Macri devrait annoncer le transfert à Benjamin Netanyahu lors de sa visite dans le pays. Les rapports ont cité une source locale qui a affirmé qu'il y avait des documents sur les liens entre le gouvernement argentin et l'Allemagne et que les informations transférées en Israël seraient «d'une grande valeur pour le peuple juif».

Au cours des derniers mois, l'ambassadeur israélien à Buenos Aires, Ilan Sztulman, a supervisé la planification du transfert d'archives.

On s'attend à ce que le programme inclue des scans de 139 544 photographies et documents émis pendant l'Holocauste et après-guerre et que le ministère argentin des Affaires étrangères n'a pas encore partagé avec Israël. L'information émanant de sources jusqu'à présent classées permettra également d'éclairer les historiens sur la conduite des diplomates argentins lors du chapitre le plus meurtrier de l'histoire juive.

Benjamin Netanhayu et sa femme Sarah lors de leur embarquement pour l'Argentine

Benjamin Netanhayu et sa femme Sarah lors de leur embarquement pour l'Argentine

Le transfert en Israël de documents relatifs à la période de la Seconde Guerre mondiale et à l'Holocauste n'est cependant pas sans précédent. En juin, le ministère des Affaires étrangères à Buenos Aires a complété le transfert de 38 779 documents au Musée de l'Holocauste de Washington, composé de lettres, de télégrammes et d'articles de journaux.

Au cours des dernières années, Israël a également reçu de la part de l'Argentine des documents concernant cette même période, mais selon les rapports de lundi, le nouveau lot promis par le président Macri contiendra un contenu plus important.

Au cours des années qui ont suivi la guerre, l'Argentine s’est fait tristement connaître comme l'un des principaux pays d'Amérique latine abritant les criminels nazis cherchant refuge, alors que nations victorieuses étaient prêtes à les placer sur le banc des accusés du procès de Nuremberg pour leurs crimes.

Les deux nazis les plus infâmes ayant fui en Argentine étaient Adolf Eichmann (architecte en chef de la Solution finale qui a été capturé par le Mossad en 1960 à Buenos Aires et exécuté en Israël) et Erich Priebke, un commandant SS qui est demeuré dans le pays jusque dans les années 1990.

Source : Ynet

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi