Natanyahu : les combats ne sont pas terminés, nous préparons la poursuite des attaques

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
les combats ne sont pas terminés, nous préparons la poursuite des attaques

Netanyahu sur la cessation des combat: "La campagne n'est pas finie"

Le Premier ministre a réagi à l'évolution de la situation dans le sud du pays en déclarant que "les combats" exigent de la patience et des délibérations. Il a ajouté que ces deux derniers jours, Israël avait frappé les organisations terroristes dans la bande de Gaza

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a évoqué aujourd'hui (lundi)  la cessation des hostilités dans la bande de Gaza et déclaré que cela n'était pas encore terminé.

"La campagne n'est pas terminée et elle nécessite de la patience et des délibérations. Nous préparons la poursuite", a-t-il déclaré dans un communiqué. "L'objectif était et reste d'assurer la paix et la sécurité des habitants du sud du pays". 

"Ces deux derniers jours, nous avons frappé le Hamas et le Jihad islamique avec une grande force, attaquant plus de 350 cibles, attaquant des dirigeants et des militants terroristes et détruisant des tours terroristes", a-t-il déclaré.

Plus tôt dans la journée, les réseaux Al-Jazeera et Al-Aqsa affiliés au Hamas ont annoncé que le cessez-le-feu était entré en vigueur à 16h30. Filastin al-Yawm, chaîne affiliée au Jihad islamique, a déclaré qu'il a était convenu d'un cessez-le-feu à condition qu'il soit réciproque et contraignant des deux côtés.

Selon certaines informations, Israël aurait promis de respecter tous les accords pacifiques en une semaine et conformément aux garanties internationales et égyptiennes.

En Israël, le rapport n'a pas été confirmé. 

À la suite des informations sur l'accord, le député Gideon Sa'ar (Likoud) a attaqué  le mouvement et a déclaré sur son compte Twitter: "Le cessez-le-feu, dans les conditions dans lesquelles il a été conclu, n'est pas acceptable pour Israël.
La durée entre les vagues d'attaque la violence contre Israël et ses citoyens est en train de se réduire et les organisations terroristes à Gaza se renforcent"

La chaîne Al-Arabiyyah a détaillé les éléments apparents des accords entre Israël et les organisations terroristes dans la bande de Gaza.

Selon un rapport de la délégation égyptienne et des sources palestiniennes, la zone de pêche sera ramenée à 15 milles marins à compter d'aujourd'hui, le carburant sera autorisé, les restrictions à l'entrée de marchandises seront levées et les fonds transférés dans la bande de Gaza reprendront.

De plus, les points de passage vers la bande de Gaza, qui avaient été fermés au début de l'escalade, seront rouverts. Selon le rapport, les travaux de construction de zones industrielles et de projets de développement d'infrastructures vont commencer.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi