Le premier musée d’histoire naturelle ouvre en Israël

Actualités, Alyah Story, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le premier musée d’histoire naturelle ouvre en Israël

Après des années passées à voyager à l'étranger pour voir des musées sur l'histoire de la nature, nous sommes enthousiasmés par la découverte d'un bâtiment unique de cinq étages à côté du campus Steinhardt de l'Université de Tel Aviv, avec des milliers d'articles sur la biodiversité d'Israël et de ses environs. Le site a été établi avec un investissement de 140 millions de NIS.

Premier trésor national unique en son genre en Israël et au Moyen-Orient, le musée devrait accueillir environ 150 000 visiteurs par an et devenir une attraction éducative et culturelle pour des dizaines de milliers de familles, d’écoliers, d’amoureux de la nature, de scientifiques et de touristes. Le musée comptera également 12 laboratoires de recherche opérant dans le musée, dans diverses facultés de l'Université de Tel Aviv, à la disposition de 250 professeurs et étudiants et de centaines de scientifiques et de chercheurs d'Israël et du monde entier.

Les collections du musée comprennent les ressources naturelles nationales d'Israël, dont plus de cinq millions et demi d'animaux et de plantes, collectés et catalogués au cours des siècles passés. Des milliers d'objets de la vaste collection, qui fait encore l'objet de recherches, seront exposés dans des expositions permanentes et une exposition provisoire.

Contrairement aux musées d’histoire naturelle construits jusqu'au milieu du XXe siècle, le nouveau musée a été construit dans l'esprit du XXIe siècle, avec des outils multimédia, des écrans tactiles et une table tactile, des animations numériques et interactives, des maquettes accessibles et des films sur la nature et la vie des hommes qui l'entourent.

Le bâtiment du musée, au 12 Klausner Street, ressemble à un coffre au trésor. Le bâtiment couvre 9 620 mètres carrés, dont 1700 m² d'espace d'exposition. Le musée est accessible aux personnes handicapées, et en plus des voies d'accès et des ascenseurs, il y a des expositions en relief, de sorte que les personnes aveugles peuvent également découvrir la forme des objets exposés. Sous le bâtiment se trouve un parking avec 620 places.

Dans le musée, on peut voir, entre autres choses, un ours naturalisé de 1916, le dernier ayant erré en Terre d'Israël, un guépard asiatique de 1911 et un crocodile de Nahal Taninim, appartenant à la collection Schmitz. Parmi les objets, des oiseaux de proie et des espèces d'ailées spéciales, y compris le seul albatros observé dans les cieux d'Israël.

Le musée d'histoire naturelle de Tel Aviv

Le musée d'histoire naturelle de Tel Aviv

L'ouverture du musée au public est retardée en raison de difficultés bureaucratiques, bien que le musée lui-même soit déjà prêt. Une fois tous les permis reçus, il sera ouvert au grand public pour une période d'essai. A son ouverture, le musée présentera huit expositions permanentes, y compris des milliers d'articles des collections naturelles nationales accumulées à l'université de Tel Aviv pendant des décennies. Les visiteurs des expositions se lanceront dans un voyage vers la nature, où chaque exposition leur offrira une observation extraordinaire et une expérience de la vie et de la nature qui nous entoure.

À l'entrée du musée, en montant du hall d'entrée vers le premier étage, sont accrochés des oiseaux naturalisés qui survolent Eretz Israël lors de leur migration entre l'Afrique, l'Asie et l'Europe. L'exposition «Insectes » à l'étage inférieur comprend non seulement des insectes naturalisés mais aussi des insectes vivant dans un environnement dit «naturel», ce qui nous permet de regarder de près le monde riche des arthropodes, qui appartiennent à la plus grande et la plus variée des espèces.

La section «La vie dans le noir» permet d'entrevoir des animaux d'Israël et du monde, vivant et actifs dans le noir. L'exposition «Terre, Vie, Végétation» passe en revue les cinq habitats en Israël, depuis le désert jusqu'au Hermon et leurs animaux caractéristiques, et l'exposition «Nature urbaine» expose la vie de la faune. L'exposition «Forme, structure et fonction» présente un large éventail d'animaux d'Israël et du monde entier et montre comment leur structure corporelle et leurs capacités sont adaptées à leur environnement et à leurs conditions de vie.

L'exposition la plus importante, qui vise à sensibiliser les visiteurs à l'influence humaine sur la nature, est «Touche humaine» qui présente les nombreux changements qui ont eu lieu dans la nature au cours des dernières décennies, y compris les animaux qui se sont éteints. L'exposition "Tissu de la vie" puise dans l'acacia l'énorme variété de vie qui en dépend.

L'exposition «Trésor de collections», située dans le «Coffre aux trésors», vous invite à flâner dans les collections naturelles riches et variées du musée et à découvrir des histoires de recherche fascinantes, comme "Qu'est-ce que l’homme?" : examiner le développement de l'humanité dans les aspects culturels et biologiques. L'exposition provisoire qui sera présentée à l'ouverture du musée, sera Life Object, qui a représenté Israël à la Biennale d'Architecture en 2016 et qui traite de l'inspiration de la nature dans l'architecture.

"L'ouverture du musée au grand public dans les semaines à venir est l'aboutissement de décennies de travail d'une immense valeur nationale et scientifique. Les collections nationales de la nature éparpillées dans les entrepôts de l'Université de Tel Aviv ont été transférées dans une résidence permanente et sont sur le point d'être exposées au public pour la première fois.

La visite sera possible uniquement en achetant des billets à l'avance sur le site Web du Musée : https://smnh.tau.ac.il/. Pendant la période de préparation, les heures d'ouverture seront du lundi au samedi de 10h00 à 14h00 et les tickets d'entrée coûteront 35 NIS. Ensuite, ils passeront à 50 NIS.

Source : Israel HaYom

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi