Mont du Temple à Jérusalem : Tisha Be'av coïncide une fois de plus avec l'Aïd al-Adha

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Mont du Temple à Jérusalem : Tisha Be'av coïncide une fois de plus avec l'Aïd al-Adha

Fried a souligné que l'ouverture du Mont du Temple aux Juifs pendant une fête musulmane était "un précédent et historique".

"La phrase suivante que je dis avec insistance: cette année aussi, pour Tisha Be'av, nous pouvons progresser de manière significative sur le Mont du Temple! Je n'entrerai pas dans les détails", a écrit Fried. "Tout dépend du nombre de pèlerins."

L'année dernière, les Juifs ont été initialement empêchés d'entrer sur le Mont du Temple pour  Tisha Be'av, mais ont finalement été laissés en place après un tollé des chefs religieux sionistes. 1729 fidèles juifs ont gravi le mont du Temple en 2019, soit une augmentation de 289 par rapport à 2018.

Une quarantaine de fidèles musulmans, selon les Palestiniens, et quatre policiers israéliens ont été blessés lors d'affrontements avec la police sur le mont du Temple après que les Juifs aient été autorisés à visiter le site sur Tisha B'Av l'année dernière.

Les visites des juifs religieux sur le mont du Temple sont surveillées par les gardes Waqf et la police israélienne - et toute prière juive, y compris la prière silencieuse, est interdite, selon le Jerusalem Center for Public Affairs. Aucun objet juif sacré, comme des livres de prière ou des châles de prière, ne peut être apporté sur le Mont du Temple selon le site Web de tourisme Tourist Israel.

Cette année, Tisha Be'av coïncide une fois de plus avec l'Aïd al-Adha, connue sous le nom de "fête du sacrifice", qui coïncide avec l'achèvement du pèlerinage du Hadj à La Mecque et commémore la volonté d'Ibrahim (Abraham) de sacrifier son fils afin de démontrer son dévouement à D.ieu, selon l'Independent.

Le siège des organisations du Mont du Temple a publié une brochure contenant un certain nombre de décisions concernant la loi juive pour ceux qui visitent le Mont du Temple sur Tisha Be'av mercredi, y compris une décision selon laquelle même les personnes qui craignent d'avoir besoin de boire de l'eau après visiter le site devrait visiter dans tous les cas.

Le rabbin Yehuda Kroizer, le rabbin de la colonie de Cisjordanie de Mitzpe Yericho et chef d'une Yeshiva, a décidé que celui qui envisage de visiter le site de Tisha Be'av devrait se rendre au mikva (bain rituel) mercredi avant que le jeûne commence, car il est interdit de se baigner  durant Tisha B'Av.

On doit se rendre au mikvé avant de se rendre au Mont du Temple

Les organisations du mont du Temple ont appelé le ministère des Services religieux à ouvrir mercredi des mivkés aux fidèles qui prévoyaient  de visiter le mont du Temple. La position officielle du grand rabbinat d'Israël est qu'il est interdit d'entrer dans le complexe du mont du Temple.

Comme il devrait faire exceptionnellement chaud à Tisha Be'av, Kroizer a statué que si une personne visitant le site commence à se sentir très faible, elle est autorisée à boire de l'eau. Ils ne devraient boire que 40 ml toutes les neuf minutes.

Sur Tisha Be'av, qui tombe le mercredi soir 29 juillet, les Juifs marquent le jour où les deux temples de Jérusalem ont été détruits et un certain nombre d'autres calamités qui se sont produites en jeûnant pendant 25 heures et en se conformant à d'autres pratiques de deuil, notamment s'asseoir sur le plancher ou chaises basses, ne portant pas de chaussures en cuir et récitant le Livre des Lamentations (Megillat Eicha), dans lequel le prophète Jérémie déplore la destruction de Jérusalem et l'exil ultérieur.

Le Mont du Temple est ouvert aux visiteurs juifs de 7h30 à 11h00 et de 13h30 à 14h30.

«Les progrès sur le mont du Temple se produisent tous les jours, mais il y a des jours spéciaux à partir desquels vous pouvez continuer à progresser, des jours où les partitions tombent et les règles sont enfreintes. Bien sûr, il s'agit du jour de Jérusalem et de Tisha Be'av», a écrit Asaf Fried, un porte-parole des organisations du Mont du Temple, sur Facebook mardi.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi