Mike Pompeo : les conversions au christianisme sont acceptées en Israël

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo arrive le 21 juin 2019 pour présenter le Rapport sur la liberté de religion dans le monde, au Département d'État de Washington, le 21 juin 2019. (Photo de NICHOLAS KAMM / AFP) (NICHOLAS KAMM / AFP / Getty Images)

Le secrétaire d'État Mike Pompeo a tenu à rappeler à une conférence de sionistes chrétiens qu'Israël autorisait la conversion au christianisme, quelques semaines à peine après que son département eut rendu compte des difficultés auxquelles les convertis sont confrontés.

Mike Pompeo, s’exprimant lundi lors du sommet annuel à Washington de Christians United for Israel, a établi un contraste entre Israël et ses voisins.

«Israël moderne est la seule nation véritablement libre dans tout le Moyen-Orient», a-t-il déclaré. «Aucun pays n'est parfait, mais Israël, à l'instar de l'Amérique, se tient à un niveau incroyablement élevé. Israël est un pays majoritairement juif, mais le gouvernement n'impose pas les convictions juives à d'autres. "

Le rapport annuel du Département d'État sur la liberté de religion , publié le 21 juin, signalait que certains Juifs en Israël "s'opposaient aux activités missionnaires dirigées contre les Juifs" et relevait une poignée d'attaques perpétrées en 2018 contre des missionnaires présumés et des sites religieux chrétiens.

"Des représentants du gouvernement américain en visite, y compris le vice-président, ont rencontré des représentants du gouvernement, des groupes religieux et des dirigeants de la société civile pour souligner l'importance de la tolérance et du dialogue ainsi que des moyens de réduire les violences à caractère religieux", indique le rapport.

 L'inclusion de telles critiques est courante et figure dans la section du rapport consacrée à Israël depuis des années.

Le même jour Mike Pompeo a parlé à Akiva Tor, responsable du ministère des Affaires étrangères en Israël,  et s'est autorisé à critique le rapport du département d'État sur les libertés religieuses.

Le rapport de l'État sur les libertés religieuses "ne comprend pas toujours parfaitement, car le système américain et le système israélien sont si différents", a déclaré Tor.

Mike Pompeo convoquer à  la deuxième conférence ministérielle annuelle sur les libertés religieuses la semaine prochaine à Washington, invitant ses homologues du monde entier à débattre des moyens de promouvoir la liberté de religion. Yisrael Katz, ministre israélien des Affaires étrangères, devrait y assister.

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi