Meyer Habib conserve son siège au Parlement français

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le confident de Netanyahu conserve son siège au Parlement français

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a reçu dimanche de bonnes nouvelles au sujet des résultats des élections parlementaires françaises.

L'ami proche et le confident de Netanyahou, Meyer Habib, est sorti victorieux d’une course très contestée pour le siège du Parlement représentant les citoyens français en Israël, en Grèce, en Italie et dans d'autres pays méditerranéens.

Habib a battu Florence Pavaux-Drory, une assistante de l'ancien président français François Mitterrand qui vit à Jérusalem et est mariée à l'ancien diplomate israélien Mordechai Drory. Pavaux-Drory, qui a appuyé le nouveau président français Emmanuel Macron, a reçu plus de voix lors du premier tour de scrutin.

Citoyen franco-israélien, Habib a été élu pour la première fois à l'assemblée en 2013. Israël compte près de 80 000 électeurs français enregistrés, plus que tous les sept autres pays de la circonscription de Habib, bien que plus de 200 000 citoyens français vivent en Israël.

Meyer Habib conserve son siège au Parlement français

Meyer Habib conserve son siège au Parlement français

Le mois dernier, Habib a publié sur son mur Facebook une vidéo dans laquelle Netanyahou lui rendait hommage en français et en hébreu et lui attribuait les honneurs de la coopération franco-israélienne dans la lutte contre le terrorisme.

Meyer Habib avait lors de sa campagne appelé les Franco Israéliens à la mobilisation. Dans un courriel, on pouvait lire :  Pour la première fois, avec moi, vous avez un député qui vous ressemble : profondément attaché à la France, sioniste, partisan de l’intégrité d’Eretz Israël et fidèle aux valeurs de la Torah. »

Il a même demandé le soutien du grand rabbin séfarade d’Israël, Rav Itshak Yossef, qui apparaît à ses côtés dans une vidéo en hébreu.

Il a aussi appelé à la rescousse les rabbins francophones de Netanya, ville côtière où la communauté française est très présente. Ces derniers ont réclamé un sursaut des électeurs, au nom de la défense des valeurs de la Torah et de l’intégrité d’Israël. L’un d’eux avait déclaré que le vote pour Meyer Habib était un devoir kadoch, sacré

Habib a triomphé en dépit du fait que son Parti (Union des démocrates et indépendants UDI) a été mis à mal aux élections, dominé par le parti de Macron, En Marche.

Le parti d’Emmanuel Macron a gagné environ quatre fois plus de sièges que les républicains à l'assemblée.

Source : Jpost

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi