Maintenant nous savons pourquoi les Emirats arabes unis ont besoin d'Israël

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, High-Tech, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Maintenant nous savons pourquoi les Emirats arabes unis ont besoin d'Israël

Notre envoyé spécial de retour des Émirats arabes unis nous raconte pourquoi cette paix avec Israël est si importante pour eux.

Outre le fait que l'accord est un événement historique, la question se pose de savoir ce qui en ressort pour nous, Israël, et en quoi cela profite-t-il aux Émirats arabes unis? •
Nous avons décrit pendant plus d'une semaine 'un État riche, avancé, ambitieux et en bien des points, similaire à Israël.

Après une semaine aux Emirats, je suis convaincu que c'est l'un des pays les plus proches d'Israël par leur énergie, leur désir de grandir, de se développer.

Les Israéliens qui viennent à Dubaï seront surpris, c'est un monde arabe que nous ne connaissons pas. Riche, avancé, ouvert. Tout est le plus grand, le plus haut, le plus rapide - et en anglais.

Un pays de 9 millions et demi d'habitants, dont 8 millions étrangers et travailleurs migrants. Il est également ouvert à Israël; Ils veulent nous connaître, curieux de comprendre comment nous avons construit une puissance technologique et ce qui nous motive.
Plus d'un m'a dit «mon rêve est d'arriver à Tel Aviv, j'aimerais aussi prier à Al Aqsa».

Le vol pour Dubaï part de Gate 2020. Je me permets de dire  «bonjour» dans leur langue! SALEM Encore une fois. Paix, paix, paix - nous avons déjà oublié qu'il est permis de rêver de paix.

"Vous verrez que ce sera une vraie paix", m'a dit une source proche de la famille Ben Zayed. "Pas comme les exemples que nous avons au Moyen-Orient." Et moi après une journée d'émissions, ruisselant de sueur, je lui ai demandé de le répéter. Qui peut croire que quelque chose d'optimiste peut se développer pendant cette période si compliquée au Moyen-Orient?

Souvenez-vous de Thani al-Sharawi, qui me disait dans un article diffusé dans l'édition principale de notre média, : «Mon fils de 17 ans s'est enrôlé dans l'armée (il y a un enrôlement obligatoire aux Emirats), je n'arrête pas de m'inquiéter et je pense tout le temps comment envoyer les enfants à l'armée? - C'est une phrase que je n'ai pas entendue de la part de toxicomanes en Europe ou en Amérique mais tellement entendue en Israël 

Il y a vingt ans, Muhammad bin Zayed s'est rendu compte que l'ère du pétrole touchait à sa fin, que l'énorme capital devait être investi dans d'autres domaines Il a commencé à assécher des îles, à construire des tours et à développer des attractions touristiques. Le tourisme rapportera de l'argent, le gros de l'argent ira dans d'autres investissements: l'innovation et la technologie - et pour cela, ils ont besoin d'Israël.

Le développement insensé des émirats a été acheté avec de l'argent et non avec une initiative locale. Besoin de construire? Faites appel aux meilleurs architectes.
Besoin de solutions rapides? Acheter de la technologie. Envie d'un musée? Acheter le Louvre, Des évenements ? Apporter la Formule 1, besoin de publicité ? acheter à coup de milliards es meilleures relations publiques du monde ,  l'argent achèterait  donc tout ? non ! Et heureusement pour Israël 

Car, lorsque vous circulez de Dubaï à Abu Dhabi, tout n'est que sable et étendues désertiques.
Ils ont besoin de la JNF pour planter des arbres, des agriculteurs d'Arava pour faire fleurir le désert, de nos installations de dessalement, de l'innovation en médecine, de notre cybersécurité, des voitures  autonomes.

Ils n'ont pas notre initiative et notre audace. Une phrase de la déclaration publiée par Muhammad bin Zaid après les entretiens avec le chef du Mossad a attiré mon attention:

«La technologie nécessite une coopération». Cette phrase résume la vision des Emirats sur la voie de devenir une puissance arabe  et Israël, à notre grand plaisir, est un partenaire nécessaire dans cette vision de notre monde"

Nous parcourons le monde avec le sentiment que personne ne nous comprend. Nous avons survécu à l'Holocauste, nous avons établi un État, le monde arabe tout entier a tenté de nous détruire plus d'une fois, et aujourd'hui même dans le monde occidental aux côtés de l'antisémitisme, l'anti-Israël se répand. Et ici, un État important dans le monde arabe est né et a reconnu le droit des Juifs à avoir un État - ici sur notre terre historique.

La valeur historique de cet événement ne peut être sous-estimée, et j'aimerais que 2020 ne se souvienne pas seulement du virus corona.

Cela ne me dérange pas d'applaudir devant la télévision le jour de la cérémonie de signature pour le Premier ministre Netanyahu, un président américain avec une frange orange  et surtout un prince arabe avec le surnom d'un footballeur. Je pourrais dire j'y étais ce sera la paix avec un pays arabe comme nous ne le l'avons jamais connu.

Quand avez-vous entendu un musulman citer Golda Meir  "La paix viendra avec les Arabes lorsqu'ils aimeront leurs enfants comme nous les notre " Thani Al Sharavi précise  "J'aime mes enfants comme vous! Et prenez soin des vôtres aussi, croyez-moi".

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi