Macha Orlova nous présente URSS 1970 au théâtre Déjazet à Paris

Actualités, Coup de théâtre, Culture, Jouez/Gagnez - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Macha Orlova présente sa pièce URSS 1970

Le 20 novembre et jusqu'au 29 décembre 2018, au théâtre Déjazet au 41 rue du Temple
75003 Paris se jouera une pièce de Macha Orlova : URSS 1970 .
Pour réserver vos places cliquez-ici 

URSS 1970 de Macha Orlova

URSS 1970 de Macha Orlova

L'histoire de cette pièce est l'histoire de ses parents.

Ses parents juifs qui vivaient en URSS.
Beaucoup se souviennent, certainement, de cette période critique pour les Juifs, de leur statut particulier.
Sur leur carte d'identité était indiqué " Juif" comme marqué au fer rouge.
"Juifs "considérés comme potentiels ennemis de la patrie.

 

Les Juifs étaient soupçonnés d'être des traîtres, traîtres de la nation, traîtres du peuple russe.

C'est ce quotidien, entre brimades et dénonciations, qui donnera naissance au désir d'un avenir meilleur, un avenir ailleurs, d'un exil, mais l'exil peut-être vécu dans son pays de naissance.
C'est ce que nous fait découvrir cette pièce, URSS 1970.
Mais ne dit on pas que le pire peut-être source du meilleur...

Macha Orlova , comédienne, auteure et metteur en scène nous livre avec émotion, l'histoire de ses parents, ivre de désir de quitter ce pays hostile, un désir considéré comme une haute trahison par l'état et par les colocataires.

Et oui , souvenez-vous , en URSS,  la liberté d'idées, avoir des opinions différentes de celles de la politique de l'état, sont considérées comme dangereuses et sanctionnées.
Alors, afin d'avoir des oreilles, chez chaque "patriote" plusieurs familles vivaient dans le même appartement, la fameuse  kommunalka.

Alors, du désir d'évasion de ces Juifs, pris en otage par un état dictature, à la dénonciation par des "patriotes" de ce même état et tous vivants sous le même toit, il n'y a qu'un pas et plutôt vite franchi.
.
Un appartement partagé par plusieurs familles,  toutes les parties communes sont partagées, cuisine, toilettes, salon, autant dire que la question de confidentialité n'est pas à l'ordre du jour.

Nous avons voulu en savoir plus sur l'écriture de cette pièce,  en posant nos questions à Macha Orlova, son auteure.

Claudine Douillet : Macha Orlova bonjour, si vous deviez résumer en trois mots votre pièce, URSS 1970 quels seraient ils ?

Macha Orlova : le premier qui me vient à l'esprit serait : Exil, le second, Emotion et le troisième, Désir.

Claudine Douillet : Pourquoi désir ?

Macha, Orlova : le désir d'un avenir meilleur a été le moteur de mes parents. Même si l'URSS était un état hermétique au monde extérieur, les brides du monde, d'un monde libre, idéalisé forcément...Leur a donné cette volonté, ce courage, hors norme, de défier cet état hostile et de partir.

Claudine Douillet : Que souhaitiez-vous passer comme message en mettant en scène l'histoire de votre famille ?

Macha Orlova : je souhaitais démontrer la difficulté de la co-existence, les conséquences de l'oppression,  le combat que mes parents ont menés pour partir et enfin exister ailleurs.
C'est un message d'espoir en résonance avec l'actualité , ces migrants qui espèrent à leur tour un avenir meilleur pour eux mais, surtout pour leurs enfants.

Je me souviens que ma mère me répétait quelle n'avait pas voulu que ses enfants naissent en URSS, elle ne voulait pas qu'ils souffrent comme eux, espoir de tout parent, me direz vous, mais eux se sont donnés les moyens de leur espoir et ils sont partis.

Claudine Douillet : vous même Macha vous êtes née où ?

Macha Orlova : à Rome, mais mon frère, lors d'un retour de mes parents pour aller rendre visite à la famille, est né à Moscou, ironie de l'histoire.

Claudine Douillet : pensez vous avoir réussi à passer le message ?

Macha Orlova : le retour que j'ai eu des spectateurs, m'a fait comprendre à quel point, chacun perçoit sa propre vérité, y projette ses propres convictions.

Ainsi ceux qui ont vécu cette période s'y retrouvent parfaitement et revivent ces heures sombres bien souvent tragi comiques, racontées, dans cette pièce, avec beaucoup d'émotions et m'en remercient.

Pour ceux qui ne l'ont pas vécu, c'est un choc de découvrir que l'on n'avait pas d'autre choix que de subir la dictature ou de prendre le risque de s'en échapper, au péril de sa vie le plus souvent .

Un choc, particulièrement, dans un pays comme la France si attaché à sa liberté et qui en a fait son étendard.

Claudine Douillet : pensez-vous avoir offert une certaine revanche à vos parents ? 

Macha Orlova : oui , j'ai l'impression de leur avoir rendu justice, oui c'est une revanche.
Mes parents ont beaucoup soufferts, mon père est non-voyant, du fait des brimades et de manque de soins en ex-URSS.
Ils sont particulièrement fiers de moi parce que je ne les ai pas oubliés, fiers, je pense, que leur histoire m'a bien été transmise et qu'à mon tour je puisse la transmettre afin que leur combat ne soit pas oublié.

Claudine Douillet : racontez-nous à présent votre incroyable parcours qui vous a ouvert les portes du fameux théâtre DéJazet avec ses 600 places ?

Macha Orlova : En fait Jean Bouquin, directeur du théâtre- l'homme qui a déshabillé ou plutôt habillé Brigitte Bardot-,  recherchait des pièces à jouer pour son théâtre à thèmes plutôt engagés.
Nous avons fait quelques essais et avons été sélectionnés.
C'est une grande chance de pouvoir la jouer dans ce célèbre théâtre parisien.
Et je l'en remercie profondément.
J'espère que les lecteurs d'Alliance et de Judaiques FM nous feront l'honneur de la voir.

Claudine Douillet : Ils viendront, j'en suis certaine ,pour découvrir cette période de l'Histoire qu'ils ne faut pas oublier et qui nous fait comprendre l'actualité.

La page facebook de URSS1970

Et puis nous avons 10 places à faire gagner!
il suffit de répondre à ces deux questions.
Et pour connaître les réponses, écoutez l'interview sur Judaiques FM le lundi 12 novembre à 10h30 dans mon émission "internet sans prise de tête"

1/ Quels sont les noms d'au moins trois comédiens qui jouent dans cette pièce URSS 1970 ?
2/ Quel le nom de la famille juive qui joue dans cette pièce ?
Envoyées vos réponses avec vos coordonnées pour gagner une place pour deux à info@alliancefr.com avec le sujet : URSS 1970

 

 

 

 

 

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi