L'Union Européenne condamne avec retard l'attentat terroriste de Jérusalem

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
L'Union Européenne condamne avec retard l'attentat terroriste de Jérusalem

La déclaration de l'UE condamnant l'attentat terroriste de dimanche à Jérusalem était datée de 17 heures ce jour-là, mais n'a été envoyée par courrier électronique que plus de 18 heures plus tard.

La déclaration de l'UE condamnant l'attentat terroriste à Jérusalem a été datée dimanche après-midi, mais le document n’a été envoyé par courrier électronique aux médias que 18 heures plus tard - et dans certains cas, n'a pas atteint les médias jusqu'à ce que les funérailles des victimes soient bien engagées.

Quatre jeunes soldats israéliens ont été assassinés par un terroriste arabe de Jérusalem qui les a fauchés avec son camion. Il a fait marche arrière puis s’est élancé une nouvelle fois sur ceux qui étaient restés debout. Dix-sept autres personnes ont été blessées, dont une soldate de l'armée israélienne qui lutte pour sa vie dans un hôpital de Jérusalem.

A l'image de la déclaration du Département d'État des États-Unis, l'Union européenne a pris soin d'éviter d'identifier le terroriste comme un résident arabe de Jérusalem - ou comme un musulman - ou comme n'importe qui, en fait, même si son identité a été connue rapidement grâce à une joyeuse annonce de l'organisation terroriste Hamas.

Le Haut Représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité Federica Mogherini

Le Haut Représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité Federica Mogherini

Au lieu de cela, la déclaration a fait référence à «ce qui semble avoir été une attaque délibérée de la terreur par un conducteur de camion sur un groupe de personnes rassemblées dans la promenade d'Armon Hanatziv ».

Existe-t-il une attaque terroriste autre que délibérée?

"L'UE condamne le meurtre de ces quatre jeunes Israéliens, ainsi que toute louange ou incitation à des actes terroristes. Nous adressons nos sincères condoléances aux familles des victimes et espérons que les blessés se rétabliront pleinement ", poursuit le communiqué.

"Il ne peut y avoir de justification à un tel crime: l'UE continuera à travailler avec ceux qui cherchent la paix et dénoncent les individus qui poursuivent la violence et la terreur", a écrit l'organisme européen.

Nonobstant, l'UE n'a pas encore dénoncé le gouvernement de Ramallah de l'Autorité palestinienne, ni la direction de l'Organisation de libération de la Palestine. Ni l'un ni l'autre n'ont condamné cette horrible attaque, eux qui depuis des générations consacrent leurs budgets et leurs efforts politiques pour louer ceux qui commettent de tels «crimes» et incitent leurs populations à de nouvelles attaques.

En outre, il n'était nullement mentionné que des bonbons et des pâtisseries étaient distribués dans les rues de Gaza et dans toutes les villes contrôlées par l'Autorité palestinienne de Judée et de Samarie, sans aucune censure du gouvernement de Ramallah qui a récemment remporté le soutien unanime de l'Union européenne dans son vote pour la résolution 2334 (2016) au Conseil de sécurité des Nations unies, condamnant Israël.

Source : the jewish press

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi