L'UNESCO porte parole de la haine mondiale

Actualités, Antisémitisme/Racisme, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
L'UNESCO est devenue le porte parole de la haine mondiale des Juifs

Le Conseil mondial des Églises chrétiennes indépendantes (WCICC) demande aux Etats membres des Nations Unies de stopper leur apport de fonds à l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture dans le sillage de l'adoption d'une résolution déclarant la grotte des patriarches et la vieille ville d'Hébron comme sites du patrimoine mondial en péril et sous l'autorité du gouvernement de l'Autorité palestinienne.

"Au lieu de protéger notre histoire et nos valeurs partagées, l'UNESCO est devenue le porte-parole de la haine mondiale des Juifs", a déclaré l'organisation lors de sa publication. "Leur dernière motion qui suggère qu'Hébron et la Grotte des patriarches sont des sites patrimoniaux palestiniens est à la fois pathétique et offensante pour l'histoire et les milliards de Juifs et de Chrétiens dans le monde entier.

"Il ne peut y avoir de place pour une telle haine dans une organisation mondiale qui existe pour favoriser la paix, la compréhension et la protection de l'histoire. Il est temps de désavouer l’UNESCO une fois pour toutes ".

L'UNESCO porte parole de la haine mondiale

L'UNESCO porte parole de la haine mondiale

Le WCICC représente plus de 45 millions de chrétiens évangéliques dans le monde et est représenté aux Nations Unies par l'envoyé spécial Laurie Cardoza-Moore, présidente de Proclaiming Justice to the Nations (PJTN).

Cardoza-Moore a déclaré lundi dans un communiqué: "L'UNESCO a encore une fois prouvé qu'il n'est pas intéressé à protéger les sites historiques à l'échelle mondiale, mais au contraire, ignorant sans réserve les 3 500 ans d'histoire documentée, il s'intéresse davantage, dans ses tentatives scandaleuses, à l'histoire révisionniste.

"Le Tombeau des Patriarches est le lieu de sépulture des patriarches et des matriarches du judaïsme et du christianisme. Abraham a acheté ce tombeau à Heth pour 400 shekels afin d'enterrer sa femme Sarah lors de son décès. Le roi David a été oint roi d'Israël dans cette ville. Les chrétiens et les Juifs du monde entier doivent contacter leur ambassadeur à l'ONU et exiger que l'UNESCO annule cette déclaration immédiatement ".

Source : Jewish Press

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi