Louise Blanche : au lieu de jalouser, d'insulter les Juifs, sachons les copier

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Louise Blanche Ngo Masso

Louise Blanche Ngo Masso : « depuis un temps, j'ai décidé d'adopter l'esprit Bamiléké, l'esprit juif »

Issu du groupe ethnique Bassa’a qui peuple une partie de la région du Centre et une autre du Littoral du Cameroun, la blogueuse Louise Blanche Ngo Masso dit le plaisir et l'honneur qu'elle a de côtoyer le peuple Bamiléké de l’Ouest qui essuie ces derniers temps une sorte de « lynchage » dans l’opinion. Dans une chronique partagée dans les réseaux sociaux, elle vante les mérites des Bamilékés qu’elle assimile aux Juifs pour leurs efforts et leur solidarité.

" Je suis 100% bassa'a, j'aime à le répéter, mais depuis un temps, j'ai décidé d'adopter l'esprit Bamiléké, l'esprit juif. Je vais copier leur sens de la détermination, du travail et de l'économie,..., pour être moi aussi, un facteur de développement pour mon pays. ", écrit l'auteur des "Chroniques de Binkù", dans un passage.

Les Bamiléké Cameroun

Les Bamiléké Cameroun

Oui oui je le pense aussi : LES BAMILEKÉS SONT DES JUIFS

Quand j'étais plus jeune, j'entendais des aînés traiter les bamilékés de juifs. En fait, ceux qui les traitaient de juifs le faisaient en guise d'insulte.
Je ne comprenais pas pourquoi on les apparentait aux juifs ? Pourquoi justement ce peuple, et pas un autre? En faisant quelques recherches, j'ai compris pourquoi on traite les bamilékés de juifs, et croyez-moi ou pas, ça me rend fière de côtoyer ce peuple.
Ce qui sonnerait comme une insulte est en réalité un compliment. Je vous explique :

👉 Les juifs ont un gros impact positif dans l'économie mondiale. Ils sont à la tête de plusieurs entreprises de renommée internationale : Intel, Google, Oracle, Microsoft, Dell, Facebook ...Au Cameroun, ce sont les Bamilékés qui portent l'économie du pays. D'ailleurs, plus de 90% des milliardaires Camerounais sont bamilékés.

Les plus grandes entreprises privées qui ont résisté au temps ont à leur tête des bamilekés: Djeuga palace, UCB, Congelcam, Unalor, Biopharma, Akwa Palace, Afriland first bank...

👉 D'après l'auteur de « L’âge d’or de la réussite des Juifs », les juifs sont les personnes les plus performantes au monde. 
Depuis 1866, les Juifs ont gagné 54 % des titres de Champions du Monde d’échecs.
Ils représentent à eux seuls :
Prix Nobel de Physique : 27 %
Prix Nobel de Médecine : 31 %
Prix Nobel de Chimie : 20 %
Prix Nobel de Science : 26 %
Prix d’Economie Nobel : 36 %
Prix Nobel Paix de la : 9 %
Prix Nobel de Littérature : 13 %
Total des Prix Nobel : 23 %
Médailles Fields de Mathématiques : 25 %
Turning Award d’Informatique : 24 %
Chefs d’Orchestres Symphoniques aux USA : 33 %
Parmi les 50 plus grands Philanthropes : 38 %...

Au Cameroun, observez seulement les résultats des concours d'entrée dans les établissements publics et privés. Les bamilekés sont très souvent majoritairement présents. On leur reconnaît une intelligence particulière.

Même dans nos établissements scolaires, les 10 premières places sont majoritairement occupées par les Bamilékés. 
Ils sont présents dans toutes les branches et savent s'appliquer!

👉 D'après l'auteur du livre « Un débat sur la réussite des Juifs », la culture a eu l’influence la plus importante dans la réussite Juive. 
Parmi les éléments de cette culture, on a la haute priorité que les juifs donnent à l'utile.

Vraiment, les bamilékés sont juifs hein... Les bamilekés savent mettre en avant leurs priorités. Dès lors où il commence à produire, le rêve du jeune bamiléké c'est d'abord d'avoir un titre foncier. Difficilement vous les verrez fortement investir dans la distraction. Si un bamileké dépense 100.000 en boîte de nuit, sachez qu'il a économisé au moins le quintuple avant de gaspiller un peu.

👉 Les juifs pensent qu’ils ont le devoir d’améliorer les choses, et ont bien l’intention d’utiliser toutes leurs facultés physiques et intellectuelles pour faire progresser l’humanité dans la direction qui leur parait importante.

Les Bamilékés, quand ils se lancent dans un projet, ne rebroussent pas chemin et ont le souci d'actualisation. Quand vous lisez l'évolution de nos illustres milliardaires, vous remarquez qu'ils sont tous partis du bas pour le haut. Certains étaient pousseurs/commerçants/agriculteurs... Mais n'avaient pas honte de leur métier et ont persévéré dans leurs activités, en s'actualisant chaque jour..

👉 Les Juifs ont longtemps maintenu des valeurs familiales très fortes, les Bamilékés aussi.
L'une de leur principale qualité, c'est la solidarité, ce que certains confondent au tribalisme. Pour le bamileké, c'est "mon frère avant tout". Tout comme les juifs, la richesse du bamileké profite d'abord à la communauté avant de servir aux autres, et c'est tout à fait normal !

👉 Chez les juifs, Les fêtes religieuses sont l’occasion de réunir la famille, comme par exemple le Shabbat. 
Au Cameroun, les Bamilékés sont l'un des peuples qui ont le moins subit les ravages de la colonisation. Ils sont toujours pour la plupart ancrés dans la tradition. Le culte des ancêtres par exemple, est l'une des pratiques qui a résisté aux critiques qu'on lui colle depuis toujours.Quand on parle de dogme ancestral au Cameroun, le culte des ancêtres ne manque jamais dans l'exposé.

Il y'a tellement de similitudes entre les juifs et les Bamilékés, que je vais me limiter à celles citées ci-dessus.

Par ailleurs, on retrouve la plupart de ces qualités chez des autres peuples de notre chère patrie , il n'y a donc rien d'exceptionnel dans cette liste. Mais c'est leur combinaison et intensité qui rend le peuple Bamiléké si particulier.

Tout comme les juifs dans le monde, les Bamilékés sont le peuple qui a le plus produit de choses positives pour le Cameroun, bien au-delà de la norme habituelle ou de ce qu’on était en droit d’attendre de lui.

Je suis 100% bassa'a, j'aime à le répéter, mais depuis un temps, j'ai décidé d'adopter l'esprit Bamiléké, l'esprit juif. Je vais copier leur sens de la détermination, du travail et de l'économie,..., pour être moi aussi, un facteur de développement pour mon pays.

Au lieu de les insulter et de les jalouser, sachons copier chez eux ce qui est bien, et améliorer chez nous ce qui leur aurait échappé. Ce n'est qu'ainsi que nous pourrons développer notre nation dans l'unité.

Point besoin d'être bamileké pour apprécier et tirer les leçons de l’incroyable performance de ce peuple, et ce sont les fainéants qui les jalousent. Il n'y a vraiment aucune autre explication à cela.

Binku ngond babimbi-Bikok (l'insulte du village devenue compliment national)

Source cliquez-ici

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi