L'Iran a exécuté 15000 personnes pour des crimes liés à la drogue depuis 1979

Actualités, Contre la désinformation, International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
L'iran a exécuté 15000 personnes liées à la drogue depuis 1979

L'IRAN A EXÉCUTÉ 15 000 PERSONNES POUR DES CRIMES LIÉS À LA DROGUE DEPUIS 1979 - RAPPORT

Selon Amnesty, en 2018, l'Iran était juste derrière la Chine en nombre d'exécutions, avec 253 personnes tuées. Cette année, 173 personnes ont été exécutées en juillet, selon un rapport de l'ONU.

Jalil Mohebbi, secrétaire d'un bureau de surveillance religieux en Iran , a déclaré que depuis la Révolution de 1979, 15 000 personnes ont été exécutées dans la République islamique pour crimes liés à la drogue, a rapporté dimanche Radio Farda.

La branche iranienne de Radio Free Europe / Radio Liberty, financée par le gouvernement américain, a décrit Mohebbi comme "un membre du clergé iranien de rang intermédiaire". Selon le rapport, il a partagé les données lors d'une présentation à laquelle assistait le chef du pouvoir judiciaire de la République islamique.

Cependant, un porte-parole du pouvoir judiciaire, Parviz Esmaeili, a finalement déclaré que le numéro était "inexact" et "dépourvu de précisions". Said Boumedouha, directeur adjoint du programme pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord d' Amnesty International , a déclaré:

"Pendant des années, les autorités iraniennes ont eu recours à la peine de mort pour répandre un climat de peur dans le but de lutter contre le trafic de drogue. rien ne prouve qu'il s'agit d'une méthode efficace pour lutter contre le crime. "

.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi