Entretien exclusif avec Lior Raz de la série FAUDA

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Artistes, Culture, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
FAUDA Lior RazUne série dont le succès repose sur son réalisme

Gagnez votre DVD avec le jeu concours FAUDA 

 

FAUDA, la série qui a réussi à mettre presque tout le monde d'accord .

Le succès de cette série repose avant tout sur son réalisme, les scènes, les lieux sont représentés avec un soucis du détail remarquable.
Avec sa diffusion dans le monde entier sur Netflix (à l'exception de quelques pays dont la France), la série est devenue populaire hors d'Israël après avoir fait le tour de nombreux festivals internationaux et s'être attiré les louanges de l'auteur américain Stephen King.
Lior Raz l'acteur principal a bien voulu accorder un entretien exclusif à Alliance.

Shai Douillet - Bonjour Lior,  ravi et honoré d'avoir accepté cette interview, je dois vous dire que vous êtes mon acteur préféré de ma série préférée !

Lior Raz - Merci à vous Shai et à l'équipe d'Alliance.

Shai Douillet - Dans la Saison 1 de FAUDA, on pourrait y voir deux aspects d'Israël, le premier , le spectacle, soit la vie au quotidien de l'Israélien lambda et la seconde,  les coulisses, où des hommes et des femmes au péril de leur vie protègent cette population.
Pourquoi et comment vous est venue l'idée de mettre en scène ces deux aspects d'Israël ?

Lior Raz : Premièrement je n'ai pas voulu changer le monde, ni eu la volonté de mettre en évidence tel aspect plutôt qu'un autre d'Israël, mais plutôt mettre en avant ceux qui protègent cette population,  une équipe d'agents d'infiltrés sous couverture, leurs actions et  également les conséquences de leurs actions. Mettre en lumière la vie au quotidien de ces agents, et également montrer la réalité de la vie des Palestiniens dans les territoires car 'il y a très peu d'images ou d'information à ce sujet.
J'ai voulu ouvrir une fenêtre en quelque sorte  sur ce qui se passe dans les territoires.
Également  mettre en lumière ces deux groupes ,qui vivent côte à côte, dans un environnement pour le moins hostile.

Shai Douillet  : Vous attendiez vous à ce succès phénoménal et international ?

Lior RAZ :  Je ne m'attendais pas même à un succès en Israël, certain pour ma part, que les israéliens lassés du conflit ne souhaiteraient pas en plus le voir en série !
Ce fût donc la première grande surprise, et depuis, plus de 92 pays suivent FAUDA, notamment en Asie, aux  Etats-Unis, partout, ce fut la seconde grande surprise.
J'en suis très honoré, en toute humilité, devant un tel succès.

Shai Douillet  : Vous êtes co-auteur avec Avi Issacharoff,  journaliste au quotidien Haaretz, de FAUDA , l'idée de cette série vous est elle venue par nostalgie ?
Nostalgie de votre ancienne activité, comme on le voit dans le second épisode de la  Saison 1 , où votre ex-patron vous intime l'orde de revenir "pour finir le travail "en ajoutant: "de toute façon je sais que tu reviendras parce que tu t'ennuies dans ta vie "normale"
.

Lior Raz  : Je tiens à préciser que j'ai fait mon service miliaire trois années et ensuite un mois en tant que réserviste, comme tout les Israéliens. Je n'ai pas fait de carrière militaire.
Par la suite, j'ai été recruté en tant qu'agent spécial.
Je dois reconnaitre que psychologiquement c'était très prenant, intense.
Etre agent infiltré, c'est se mettre en danger en  permanence, l'adrénaline c'est aussi une drogue et cela devient presque addictif. Difficile de retrouver une vie normale après cela. On recherche l'action.

Shai  Douillet: J'ai vu sur votre compte Instagram que vous vous étiez rendu à Hollywood pour le tournage d'un film, souhaitez vous nous en dire un peu plus ?

Lior Raz : Oui en effet ! Je vois que vous êtes bien renseigné, vous auriez fait un excellent agent 🙂
C'est un film avec Mélanie Laurent dont le thème est une opération spéciale organisée par le Mossad cherchant à capturer un ancien officier nazi, des plus recherchés, en Argentine, je tiens le  rôle de l'agent du Mossad. Le film est attendu pour l'année prochaine, j'en suis très heureux.

Shai Douillet : Quel effet cela vous fait, de vous voir, à présent, sur des affiches,  un peu partout dans le monde pour la promotion de la série FAUDA, alors que lorsque vous étiez agent secret dans l'armée israélienne, la plus grande discrétion était de rigueur ?

Lior Raz Alliance

Lior Raz dans FAUDA saison 1

Lior Raz :  Je dois dire que c'est encore très impressionnant, et je suis conscient de ma chance, c'est une destinée inattendue pour un ex agent infiltré.
Mes amis de l'unité spéciale ont eu également chacun une destinée , mais rencontrer un tel succès à quarante ans c'est assez  spécial; je dois le reconnaitre.
Mais ce qui m'importe le plus c'est le succès de la série, pas mon succès personnel.

Shai Douillet : A présent que vous avez une meilleure visibilité de l'impact de la série FAUDA sur le monde, la Saison 1 étant terminée que l'on peut d' ailleurs retrouver en achetant le DVD sorti le 10 janvier en France, la Saison 2  ayant démarré en Israël en décembre et  que vous êtes en écriture pour la troisième saison, quel est le message que souhaitez -vous transmettre ?

Lior Raz  : Le message que je souhaite transmettre à travers cette série, c'est en tout premier lieu montrer les deux visages de ce conflit, une sorte d'état des lieux afin de mieux le comprendre, et peut-être d'envisager un dialogue.

Il est paradoxal de penser qu'une telle série puisse apporter un message de paix,  alors qu'elle est centrée sur le conflit, mais en même temps elle explique l'histoire de chacun, leurs aspirations, elle donne la parole aux protagonistes du conflit.

On s'identifie facilement à la vie de chacun. Je ne sais pas si cela sera possible,  en tout cas nous avons déjà franchi un petit pas en mettant presque tout le monde d'accord avec FAUDA.

Shai Douillet : Lior je vous remercie du temps que vous m'avez accordé et à très bientôt dans FAUDA.

Propos recueillis par  Shai Douillet

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.

Vos réactions

  1. Pingback: FAUDA : Une saison 2 vraiment explosive | Alliance le premier magazine de la communauté juive, actualité juive, israel, antisémitisme info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi