L'interview de Donald Trump dans un média israélien qui fera date dans l'art du sophisme

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
L'interview de Donald Trump dans un média israélien

Voici la  première interview accordée à un média israélien Israelhayaom de la part du 45 éme Président des Etats-Unis Donald Trump .

 

Q: Vous avez parlé de vos opinions sur Israël et votre détermination à être l’ami d’Israël. Pouvez-vous partager votre plan général pour l’amélioration des relations israélo-américaines après les huit dernières années écoulées ?

« Eh bien, je pense que nous allons avoir une meilleure relation. L’accord avec l’Iran a été un désastre pour Israël. Inconcevable qu’il ait été signé. Il a été mal négocié et exécuté. Tout sur cet accord était une erreur… Vous savez, je comprends les bonnes affaires et les mauvaises affaires, mais cet accord est totalement incompréhensible et vous voyez la façon dont l’Iran a réagi à la suite de la signature… l’Iran aurait dû être reconnaissant envers président [Barack] Obama grâce à qui il a fait une telle affaire tellement à leur avantage. Les iraniens se sentaient enhardis avant même qu’Obama quitte son poste. Cet accord est une très mauvaise affaire »

Q: Quelle est votre sentiment après votre rencontre avec le Premier ministre Netanyahu en Septembre ? Les gens disent que vous avez une bonne chimie entre vous. Est-ce vrai ?

« Nous avons toujours eu une bonne chimie, et c’est un homme bon, il veut faire de bonnes choses pour Israël. Il voudrait sincèrement la paix. Je l’ai toujours beaucoup apprécié »

Q: Dans combien de temps allez-vous décider la relocalisation de l’ambassade américaine à Jérusalem ?

« Eh bien, je souhaite qu’Israël soit raisonnable par rapport à la paix. Je veux voir la paix arriver et cela va se produire. Après toutes ces années. Peut-être qu’il y a même une chance pour une paix plus grande qu’entre Israël et les Palestiniens. Je voudrais voir un niveau raisonnable des deux parties, et je pense que nous avons une bonne chance d’y arriver « .

Q: Et pour l’ambassade ?

« Je pense à l’ambassade, j’étudie la question de l’ambassade, et nous verrons ce qui se passe. L’ambassade est pas une décision facile. Cette question existe depuis de nombreuses années, et personne n’a voulu prendre cette décision. Je pense à ce sujet très sérieusement, et nous verrons ce qui se passe. «

Q: Nous avons entendu de Washington cette semaine que les « colonies » ne sont pas un obstacle au processus de paix. C’est une question que vous et le Premier ministre Benjamin Netanyahu allez discuter ?

«Les colonies ne sont pas un obstacles au processus. Je peux le dire. Il y a tellement de terres délaissées. Et chaque fois que vous prenez la terre pour les colonies, il y a moins de terre à gauche. Mais nous réfléchissons à cela, et nous recherchons d’autres options que nous allons voir. Mais non, je ne suis pas quelqu’un qui croit que l’avenir de ces colonies est une bonne chose pour la paix « .

Q: Verrons-nous l’Amérique condamner Israël pendant votre présidence ?

L'interview de Donald Trump dans un média israélien

L'interview de Donald Trump dans un média israélien

 

« Non, je ne veux pas condamner Israël. Israël a eu une longue série de condamnations injustes et de difficultés. Et je ne veux pas condamner Israël. Je comprends très bien Israël, et je respecte beaucoup Israël, qui est un pays qui a vécu beaucoup de choses. Je voudrais voir la paix et au-delà. et je pense que la paix pour Israël serait une bonne chose pour le peuple israélien « .

Q: Vous parlez toujours de faire de bonnes affaires. Ne pensez vous pas que les Palestiniens ont eux aussi à faire des concessions ?

« Oui. Absolument. Cela doit être bon pour tout le monde. Aucun accord est bon s’il est pas bon pour tout le monde, et nous sommes dans ce processus, et nous verrons ce qui se passe. Les gens sont dans ce processus depuis beaucoup décennies, beaucoup de gens pensent que la paix ne peut-être faite. il y a des gens très intelligents qui pensent qu’un accord ne peut être conclu. Je suis en désaccord avec eux. Je pense qu’un accord peut être signé, et il sera fait « , a-t-il conclu.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi