Libération d'une Israélienne de Syrie en échange de deux prisonniers

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
La libération d'une Israélienne de Syrie en échange de deux prisonniers

La libération d'une Israélienne de Syrie en échange de deux prisonniers

Une Israélienne qui a traversé la frontière entre Israël et la Syrie est au centre d'un accord d'échange de prisonniers entre les deux pays, négocié par la Russie,  des contacts sont actuellement en cours avec la participation de la Russie pour la faire revenir en Israël.

Le conseiller à la sécurité nationale Meir Ben Shabbat et le coordonnateur des prisonniers de guerre et des personnes disparues au bureau du Premier ministre, Yaron Blum, se sont envolés pour Moscou pour discuter des conditions de la libération de la femme israélienne.

L'accord a été autorisé à être publié après que l'Agence de presse de l'État syrien a annoncé à midi que deux prisonniers, "membres du Golan syrien", seraient libérés en échange de la femme israélienne arrêtée.

Le Sanaa affirme que les prisonniers du Golan sont Nihal al- Makat et Diab Khamouz , accusés il y a quatre ans et demi de projeter de mener une attaque dans des centres commerciaux du nord du pays et condamnés à 14 ans de prison.

"Dans le cadre de l'effort de l'Etat pour libérer ses citoyens des prisons israélienne de toutes les manières et quelque soit le coût éventuel, un effort a été fait pour libérer les citoyens syriens du Golan syrien occupé des prisons en Israël", indique le rapport syrien.

Plus tôt dans la journée, l'association des prisonniers palestiniens a annoncé que la direction pénitentiaire avait informé le prisonnier Khamouz de sa libération dans le cadre d'un accord avec la Syrie, et que le prisonnier avait insisté pour retourner chez lui.

Certains ministres ont été informés avant la réunion qu'il s'agissait d'une question de sécurité sensible.
La publication a été autorisée car des contacts intensifs avec la Russie se déroulent à des niveaux élevés sur des questions humanitaires liées à la Syrie.

L'ambassadeur d'Israël en Russie, Alex Ben-Zvi, a récemment rencontré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Michael Bogdanov et le ministre de la Défense Sergei Shoigu, et le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'est entretenu avec le président Poutine la semaine dernière.

Gantz s'est également entretenu la semaine dernière avec son homologue Shoigo et son bureau a déclaré que les deux "étaient d'accord sur la nécessité de faire progresser les mesures humanitaires dans la région".

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi