Les singes d'Israël sauvés des laboratoires expérimentaux mais pas de la captivité -vidéo-

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Les singes d'Israël sauvés des laboratoires expérimentaux mais pas de la captivité -vidéo-

Sauver les singes: la solution qui empêchera un millier de singes en Israël de vivre dans des cages dans des conditions de captivité

Les singes de Mazor Farm ont été «sauvés» il y a 6 ans, quand il a été décidé de ne pas les envoyer dans des laboratoires expérimentaux à travers le monde.

Gali Davidson du ministère de la Protection de l'environnement vient chaque semaine rendre visite aux singes de Mazor Farm. Ce sont les macaques qui ont été élevés ici en captivité, et qui ont été envoyés pendant 20 ans dans des laboratoires expérimentaux à travers le monde. Il y a six ans, l'État d'Israël a interdit les envois continus mais les singes sont restés dans des cages dans les mêmes conditions difficiles.

Gali Davidson, chef du département de protection des animaux au département de la protection de l'environnement, a déclaré: "Ce ne sont absolument pas les conditions que j'aimerais voir.

Je voudrais les voir dans des conditions où ils voient le ciel, qu'ils ont de la terre, qu'ils ont des pierres avec lesquelles jouer, qu'ils peuvent se cacher un peu.

Très peu de choses ont été promues dans le gouvernement actuel avant sa dissolution, mais ce sont les singes qui ont été traités. Récemment, un budget de dix millions de shekels a été transféré, ce qui est censé garantir que l'État assume l'entière responsabilité de ceux qui restent dans les cages et qu'une nouvelle structure soit construite pour eux.

Gila Gamliel, la ministre de la Protection de l'environnement, a déclaré: "C'est un projet qui doit, sur le plan humain, être abordé. Il est peu probable que ce processus se poursuive pour les singes. Je suis contente d'avoir pu convaincre et mobiliser les ressources.

La lutte pour arrêter les expéditions a été longue et de nombreux organismes y ont participé. Finalement, il restait environ 2 000 singes qui pouvaient vivre jusqu'à 35 ans.

Un donateur privé a donné trois millions de dollars pour qu'ils soient secourus, mais malgré les promesses de leur fournir une solution appropriée, la plupart d'entre eux, près de 1 200 singes, ont été laissés derrière les barreaux, dans une petite zone et surpeuplés.

Yael Arkin, de l'organisation Let the Animals Live, a déclaré: "Nous nous sommes demandé tout au long de la lutte: Attendez, d'accord, nous avons cessé les envois dans les laboratoires à travers le monde mais qu'est-ce qui se passe maintenant? Je pense que le plus important était d'abord d'arrêter cette exportation. Et puis un miracle s'est vraiment produit et ces singes ont été achetés et sont restés. "Certes, ce ne sont pas les meilleures conditions."

Jusqu'à la transition complète, ce sera au moins une autre année, mais les militants sont optimistes que le budget promis garantira le changement - et après de nombreuses années en captivité, l'avenir des singes sera bien meilleur.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

 

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi