Les résidents de Bat-Yam : nous ne sommes pas dans un pays du tiers monde

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
La clôture de la piscine de bat yam créé la polémique chez ses résidents

Au plus fort de la saison balnéaire, qui a débuté avec une mort tragique à la plage du Sea Palace, les baigneurs de Bat Yam se plaignent d'un autre phénomène dangereux près de la piscine de Bora Bora sur la promenade: des morceaux de fer rouillés, des rochers et des poteaux en métal  cassés. "Comme si nous étions dans un pays du tiers monde", disent les habitants

La saison de baignade a commencé à Bat Yam avec la mort tragique de Timofey Ashurta,  qui est tombé d’une falaise qui n’était pas fermée sur la côte .
À la suite de ce tragique événement, de hauts responsables municipaux ont été interrogés sur des soupçons de négligence et des plaintes concernant des défauts supplémentaires sur la plage ont été déposées par des résidents.

Les problèmes persistent, et cette fois, les résidents, ont peur qu'un autre désastre puisse arriver, et font un rapport sur les dangers de la piscine de Bora Bora sur la promenade.

La clôture de la piscine de bat yam créé la polémique chez ses résidents

La clôture de la piscine de bat yam créé la polémique chez ses résidents

 

"La clôture a l'air d'être sur le point de tomber tellement elle est rouillée  à cause du sel de la mer. Il y a des bosses de pièces de fer rouillées dans une sortie de secours, des rochers et des serrures brisées autour de la clôture", a déclaré un habitant de la ville qui a photographié le problème.

Selon les plaignants: "Même ceux qui n'atteignent pas la piscine mais ne font que passer pour se rendre à la mer ou à la nouvelle promenade sont en danger, sans parler de son aspect horrible et choquant, comme si nous étions dans un pays du tiers monde".

Un autre passant souligne le problème et affirme: "Il est très dangereux pour les personnes de franchir cette clôture. Je m'y promène toujours et il est urgent de la réparer avant que quelqu'un ne soit blessé."

Les résidents concernés demandent un traitement urgent des dégâts: "Le responsable de la clôture et l'exploitant privé de la piscine ou la municipalité de Bat Yam, qui lui loue le bâtiment et doit lui faire respecter l'état qui lui est dû."

La réponse de la municipalité de Bat Yam et la gestion de la piscine de Bora Bora seront publiées dès leur réception.

 

Vos réactions

Répondre à Jg Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi