Israël: Les policiers à la retraite manifestent pour de meilleurs salaires

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Les policiers à la retraite manifestent pour de meilleurs salaires

Pour protester contre la « discrimination » dont ils seraient sujets, les anciens policiers ont décidé de manifester au bureau du Premier ministre. Un mouvement qui a conduit tous les membres du cabinet à s’enfermer dans leur bureau.

Ce fut un après-midi bien mouvementé pour le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu. Hier, à 14h30, alors qu’une réunion devait se tenir au bureau du Premier ministre, plusieurs dizaines d'employés des services de sécurité à la retraite ont pénétré mercredi dans le bureau du Premier ministre à Jérusalem pour protester contre une résolution du gouvernement qui distinguerait les salaires des retraités de la police et des services pénitentiaires israéliens.

L’émeute s'est rapidement développée, les policiers à la retraite ont même fait irruption dans la cour intérieure du bureau du Premier ministre. Chaque ministre a été invité à rester à l’écart de l'entrée du bâtiment par le biais du bureau du ministère de l'Intérieur.

Tous les gardes du bureau ont quitté leurs postes et ont commencé à développer un périmètre de sécurité. Tout le personnel du cabinet a dû verrouiller les armoires contenant des documents classifiés.

« C’est une énorme faille. Ils sont là depuis 45 minutes et la police n’envoie toujours pas de forces supplémentaires pour disperser les manifestants. Les gardes de sécurité ont ordonné aux employés de s’enfermer dans leur bureau et de garder les documents classifiés en sécurité », a déclaré un des responsables du cabinet du Premier ministre.

Une manifestation qui a bloqué tout mouvement du chef de l’État. « Le Premier ministre et le ministre de la Sécurité publique sont bloqués à l'intérieur du bureau et ne peuvent pas partir. C'est une honte », a t-il déploré.

Le ministre de la Sécurité publique, Gilad Erdan, a condamné la manifestation avant d’aborder la question des salaires des anciens policiers. « Je condamne toutes les violences, il n'y a pas de place pour une entrée forcée dans le cabinet du Premier ministre. Il s'agit d'un acte de violence grave. »

« D’autre part, les policiers et les gardiens de prison sont soumis à une injustice grave. Ils ont droit à une augmentation de salaire conformément à la décision du tribunal du travail. Le ministère des Finances en fait une décision politique, de discriminer les personnes qui risquent leur vie pour défendre des civils, ce qui ne devrait jamais être fait. J'espère que le gouvernement approuvera l'augmentation de leur salaire », a déclaré Gilad Erdan.

Les policiers à la retraite ont fait irruption dans le cabinet du Premier ministre israélien.

Les policiers à la retraite ont fait irruption dans le cabinet du Premier ministre israélien.

Les retraités de la police ont décidé de protester contre le ministère des Finances qui exclut les policiers, les gardiens de prison et les retraités au sujet de paiements supplémentaires et perpétuerait une situation de discrimination.

Les versements en question ont été transférés à des soldats de carrière et à des réservistes au cours des 12 dernières années, mais les retraités de la police et les gardiens de prison à la retraite ont été exclus de ces paiements.

La proposition était censée être abordée lors de la réunion du cabinet mercredi. Les manifestants demandent que les salaires des policiers et des gardiens de prison de l'armée, y compris des retraités, correspondent aux salaires des soldats de carrière de Tsahal.

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi