Les plus grands artistes d'Israël se sont mobilisés pour chanter le livre d'enfant "hatefila"- vidéo-

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Artistes, Culture, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Les plus grands artistes d'Israël se sont mobilisés pour chanter le livre d'enfant "Tefila"

Les meilleurs artistes d'Israël se sont mobilisés pour composer des chansons pour l'un des livres pour enfants les plus populaires d'Israël

Le livre "hatfila", prières  de Maya Hanoch et Michal Cohen-Hai a réussi à devenir un classique en deux décennies.

Guy Maroz a reconnu le potentiel inhérent de l'ouvrage, a commencé à composer des chansons du livre et a recruté Yoni Rechter, Miri Mesika, Ninet Tayeb et d'autres artistes pour achever le projet .

Guy Maroz: " Le livre était au piano et en une semaine, peut-être même moins, j'ai composé la moitié du livre. "

Dans son rôle de nouveau père, Guy Maroz s'assure également bien sûr de chanter et lire des histoires à son fils avant de se coucher ,c'est ainsi qu'il a rencontré ce livre pour la première fois.

«J'ai raté cette occasion avec mes grands enfants parce qu'ils étaient déjà trop grands», dit Guy. "Mais Orly ma nouvelle compagne le lisait à son fils, c'est un livre qu'elle lisait tout le temps. Elle l'a posé sur le piano et m'a dit: 'Tu le composes pour notre enfant' - et c'était ainsi, que que m'y suis attelé à la tâche.

«Une fois que j'ai commencé, je ne pouvais pas m'arrêter», décrit Guy l'expérience de travail sur la composition du livre. "Je ne pouvais pas bouger du livre et il se lisait très, très vite. Je l'ai joué à Orly et je l'ai chanté à notre enfant - et ensuite j'ai décidé que je le jouerais aussi à d'autres personnes."

Guy s'est rendu compte très vite que l'initiative de composer le livre Hatefilila pouvait également réussir en dehors des frontières familiales. Guy s'est tourné vers une longue liste d'artistes, et à l'eur demandé de composer certaines des chansons et bien sûr de les interpréter.

«Ensuite, j'ai appelé Yoni Rechter», poursuit-il. "Je lui ai joué deux chansons et il a accepté de composer une chanson. Et c'était une très grande joie."

Miri Mesika est également l'une des créatrices participante au projet. «Cela me semblait presque méditatif comme ça», dit-elle. "C'est un livre de gratitude, en disant merci pour cela et aussi pour les mauvaises choses, cela m'a rassuré. En fait je l'ai fais pour moi."

 

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi