Les nouvelles destinations de vacances de la pègre israélienne

Actualités, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Les nouvelles destinations de vacances des bandits israéliens

Il y a quelques mois, un chauffeur de taxi du sud d’Israël a reçu par Whatsapp une vidéo montrant un criminel de haut rang et bien connu de la police israélienne, sortant un pistolet de neuf millimètres et tirant plusieurs balles dans la tête d’un dauphin, pour la grande joie de ses amis présents autour de lui.

Cela s'est passé dans une grande retenue d’eau à Kosumoy. Pour ce "petit plaisir", le malfaiteur a versé 5 000 dollars en espèces. Le chauffeur de taxi a rapidement supprimé la vidéo pour que la police ne puisse pas la remonter jusqu'à lui.

"Quand j'ai vu cette vidéo, j'ai tremblé de peur. Je sais que ce criminel est cruel et qu'il a tué des êtres humains, mais le voir tuer ce dauphin avec une telle brutalité était terrifiant". "Parce que dans le passé, j'ai rendu service à ce criminel et que j’ai innocemment fait passer un paquet pour lui, la police m'a arrêtée et cela m'a causé des ennuis".

Ce n'est pas la première fois que ce genre de loisir est diffusé sur les réseaux sociaux. Mais contrairement à un passé récent où les criminels aimaient publier de courts messages avec des images de divertissements du monde entier, il semble que cette tendance ait été récemment stoppée de peur que la police ne les traque et que l'argent qu'ils ont blanchi ne les conduise en prison.

"Il fut un temps où ils voulaient montrer qu'ils étaient riches et puissants", a dévoilé un jeune criminel du centre du pays. "Cependant, ils en ont subi les conséquences car cela a aidé les enquêteurs de la police à les retrouver et à nuire à l'infrastructure des organisations qu'ils dirigeaient. Aujourd'hui, ils s'abstiennent de publier des images sur Facebook, sur Instagram ou dans les groupes Whatsapp.

Les nouvelles destinations

Les criminels israéliens dépensent des dizaines de millions de shekels chaque année. Récemment, certains d'entre eux ont même acheté des boîtes de nuit à Bucarest et à Kosomoy, destinations bien connues et populaires. Ainsi, à part la mise à mort de dauphins sur les plages de Thaïlande et dans les retenues d’eau, les criminels israéliens aiment surtout se faire plaisir.

En plus des lieux habituels, la Chine est une nouvelle tendance. Là-bas, les criminels aiment passer du temps à regarder les matchs de football de l'équipe du RF Guangzhou, où les footballeurs israéliens Eran Zehavi et Dia Saba sont des stars. Ils emmènent généralement leurs enfants voir ces matchs puis se rendent en Thaïlande. Peu d’entre eux visiteront des sites historiques tels que la Grande Muraille de Chine.

La chasse illégale en Afrique est devenue une attraction populaire Photo: Donovan van Staden, ShutterStock

La chasse illégale en Afrique est devenue une attraction populaire Photo: Donovan van Staden, ShutterStock

La Colombie est également considérée comme une destination relativement nouvelle ces dernières années. Les bandits organisent des fêtes axées autour du sexe et de la drogue sur des yachts autour des îles des Caraïbes, principalement avec des mineurs locaux et des jeunes femmes qui ont fui le Venezuela. Certains vont passer du temps dans des clubs de strip-tease dans le nord d'Israël, à naviguer sur des yachts et dans des discothèques de luxe.

L'Afrique de l'Est et du Sud est également devenue populaire. Récemment, plusieurs criminels israéliens se sont lancés dans une aventure dangereuse et cruelle de chasse aux lions et aux éléphants, ce qui les a obligés à sortir des dizaines de milliers de dollars de leur poche. En outre, les excursions en jeep de luxe dans les déserts de Namibie sont devenues une attraction très recherchée.

Le Maroc est avant tout le pays considéré comme la capitale africaine des criminels israéliens ces dernières années. Ils passent la plupart de leur temps sur la plage de la ville d’Essaouira, la plus belle du Maroc et du monde, dans les falaises de Marrakech, dans des excursions en jeep dans le désert, dans l’Atlas et dans des tribus barbares. Ils vont également se recueillir sur les tombes des Justes.

Les lieux familiers

La Thaïlande, comme indiqué, est LE royaume incontesté. Les délinquants passent la majeure partie de leur temps dans des discothèques à Koh Samui, dont ils sont parfois propriétaires, dans des restaurants, sur des jet-skis et des yachts autour des îles. Les plus fortunés louent un yacht pour organiser des fêtes qui tournent autour de la drogue.

La ville de Miami est également considérée comme un des endroits les plus recherchés par les crapules. Les croisières dans les Caraïbes, la bronzette, les fêtes, les villas et les clubs de strip-tease y sont les principales attractions.

Une autre destination favorite des délinquants israéliens est Cancun, au Mexique, où ils retrouvent des amis qui ont fui le pays et qui sont recherchés par Interpol. Leurs loisirs tournent autour des soirées "sexe et drogue", des promenades en yacht et des clubs de strip-tease. Un autre de leurs passe-temps est de tirer sur les alpagas.

L'Europe de l'Est est également très prisée, en raison du prix et des attractions disponibles. La plupart visitent les casinos de Bucarest, passent du temps dans les casinos locaux, les clubs de strip-tease et s’offrent les services d'escort-girls.

Source : mako.co.il

Vos réactions

  1. wtc2006@hotmail.fr'Macronyme Crimeur Contre l'Humanité

    Faut arrêter de faire de la pub à cette racaillerie israelienne.
    Lorsque ces gros maffieux verront ces articles, ils ne sentiront plus de pousser des ailes et ils vont faire encore pire.
    Peut-être que même des novices en racailleries maffieuses voudront égaliser les exploits de ces professionnels de la racaillerie en faisant PIRE.

    Moi, perso, ca me fait gerber.
    Je n’ai lu que le 1° paragraphe et j’a cliqué.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi