Le top model israélien Bar Rafaeli fait appel à la Cour Suprême

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Sa relation avec Di Caprio n'est pas considérée comme sufffisante pour être exonérée de ses impots

Bar Rafaeli a fait appel à la Cour suprême.

Le Top modèle a fait appel de la décision du tribunal du district selon laquelle sa relation avec l'acteur Di Caprio n'est pas définie comme une "unité familiale", par conséquent, sa relation de résidence avec Israël n'a pas été rompue puisque sa famille est en Israël.
De ce fait elle est redevable au fisc israèlien de 8 millions de shekels

Model Bar Refaeli a fait appel ce jeudi (jeudi) à la Cour

Le top model Bar Refaeli a fait appel ce jeudi à la Cour suprême, de la  décision du tribunal de district de l’obliger à payer 8 millions d’impôts sur un revenu de 16 millions de NIS. Le tribunal de district a ordonné à Rafaeli de payer un impôt sur les années au cours desquelles, conformément à la décision du tribunal et contrairement à ce qu’elle prétend, le centre de sa vie était bien  en Israël.

Dans son appel devant la Cour suprême, Rafaeli a affirmé que le tribunal de district avait rejeté sa relation avec l'acteur Leonardo DiCaprio, en déclarant que leur relation n'était pas définie comme une "unité familiale" et que, par conséquent, son lieu de vie  était Israël

"L'approche de la cour est révélatrice d'un" conservatisme excessif "moins pertinent et moins courant que notre droit, dans lequel la définition d'une" unité familiale "est une définition flexible qui permet une large gamme de relations", a déclaré Rafaeli dans un communiqué.

Les avocats du top modèle ont ajouté : "Nous ne pouvons pas comparer et imposer notre monde et notre mode de vie - le monde et le mode de vie des gens ordinaires - au monde et au mode de vie de l'appelante et de son  partenaire . Nous devons prendre en compte son centre de vie en fonction du monde dans lequel elle se trouve et la façon dont elle a vécu ces années-là. "

Tags:
Cour suprême
,

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi